La référence des professionnels
des communications et du design

Boogie Studio et Float 4 à l'assaut de New York

Vidéo de présentation Float 4.
Cliquez pour accéder aux vidéos de présentation de Boogie Studio.
Les équipes de Boogie et de Float 4 à la soirée. Photo: Francis Gosselin

New York - Les deux studios montréalais ont convié la délégation québécoise à Advertising Week à une soirée de réseautage où plus de 500 invitations ont été lancées aux gens de l'industrie new-yorkaise; avant l'événement, Infopresse s'est entretenu avec Andres Norambuena, mixeur sonore et associé de Boogie Studio.

«C'est la première fois que nous organisons un événement de la sorte dans le cadre d'Advertising Week, et nous sommes restés humbles dans nos attentes, explique Andres Norambuena. Nous savons que New York n'est pas facile, que nos invités ne répondront pas tous à l'appel. Mais même s'ils n'étaient que 50, ce serait une réussite en soi.»

Organisé avec le soutien de l'Association des agences de publicité du Québec, l'événement avait lieu au LEDLab TriBeCa, environnement consacré à l'art, la créativité et la technologie, où Float 4 a ouvert un premier bureau américain il y a un an et demi. Cela n'est d'ailleurs pas étranger à l'origine de l'initiative. «Nous collaborons avec Float 4 depuis un bon moment, mais nous sommes en voie d'intensifier cette relation, indique Andres Norambuena. Nos services sont complémentaires. Nous les aidons avec nos artisans, et vice versa. Comme ils ont déjà un pied sur place, ce qui a grandement facilité l'organisation d'une soirée de la sorte, nous avons pu saisir l'occasion d'Avertising Week. Il s'agit d'un fantastique moment pour développer des relations d'affaires.»

Si la soirée permettra à la délégation québécoise de réseauter, elle aidera également le duo d'hôtes à exposer leurs talents respectifs: Boogie et ses artisans à la performance musicale, Float 4 avec des installations interactives.

Classé par le magazine Forbes parmi les entreprises les plus brillantes de la dernière édition du festival South by southwest, le studio montréalais qui se spécialise en design et production d'expériences interactives commence à se faire un nom au sud de la frontière. Il a notamment signé des créations pour la dernière remise des prix de l'organisation Art Directors Club, à Miami, en avril dernier, et pour le siège social de la pétrolière Saudi Aramco. Ce dernier projet a d'ailleurs été primé au concours DSA Industry Excellence, en mai dernier.

Quant à Boogie, elle accélère également sa croissance vers l'international. «Nous venons notamment d'oeuvrer pour la campagne internationale de New Era avec Sid Lee, et nous avons signé quelques beaux contrats avec des entreprises mexicaines. Même si la compétition est extrêmement féroce dans notre industrie, nous sentons que les gens nous font de plus en plus confiance et nous sommes en bonne posture pour réussir ailleurs.»

comments powered by Disqus