La référence des professionnels
des communications et du design

Quel visage pour la commandite demain?

David Pontbriand, associé de Substance stratégies.

Percées technologiques et mobilité, primauté du divertissement et activations expérientielles; nombreuses sont les tendances qui changent les règles du jeu dans l'industrie de la commandite.

À l'occasion du RDV_Commandite, le 24 octobre prochain, à l'exCentris, à Montréal, David Pontbriand, associé de Substance stratégies, dévoilera en primeur les résultats d'une étude sur les tendances mondiales en commandite et leur impact sur le marché québécois.

«Les tendances, c'est bien. C'est encapsulé, intéressant, divertissant. L'impact d'une tendance dans le quotidien peut toutefois devenir angoissant, mais stimulant. C'est ce que nous allons présenter», mentionne François Descarie, président de Substance. Cette enquête menée en exclusivité pour le RDV_Commandite permettra de mettre en lumière les phénomènes émergents en commandite, d'analyser leurs effets sur l'industrie d'ici tant du côté commanditaire que commandité, et d'envisager la façon dont cette discipline est appelée à évoluer. En tout, 19 experts de la commandite y ont apporté leur apport.

«L'idée est d'identifier les phénomènes émergents en commandite, mais aussi d'obtenir les commentaires d'une vingtaine d'experts d'ici», rapporte Paul Hétu, vice-président de l'Association canadienne des annonceurs.

David Pontbriand se joindra à divers experts lors de ce rendez-vous annuel des professionnels de la commandite, dont: Robert Fleury, vice-président de Coca-Cola pour l'est du Canada; Hadley Archer, vice-président de World Wildlife Fund, à Toronto; Christine Babkine, vice-présidente, responsabilité sociale d'entreprise, d'Ivanhoé Cambridge; et Norman O'Reilly, professeur de l'Université d'Ottawa.

Cliquez ici pour consulter le programme complet. Notez que l'offre de tarif réduit prendra fin le 12 octobre.

Le RDV_Commandite est une initiative des Éditions Infopresse et du Conseil canadien sur la commandite.

comments powered by Disqus