La référence des professionnels
des communications et du design

Les trous de mémoire de Paprika

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le studio de design Paprika a créé l'installation Trous de mémoire pour la Société de développement commercial du Village, à Montréal.

Située dans le parc Amherst au coin des rues Sainte-Catherine et Wolfe, au coeur du village gai de Montréal, l'installation se veut une oeuvre poétique et propice aux rencontres imprévues. «L'idée est que les gens y découvrent ce que leur mémoire leur cache», explique Daniel Robitaille, directeur artistique de Paprika. 

Il est possible de circuler autour de ses six panneaux distincts, mais aussi entre chacun d'eux afin d'y découvrir chaque fois une nouvelle perspective. «Cela représente le fait que notre mémoire passe aisément d'une idée à l'autre.» Selon le point de vue, on y distingue quatre différentes mosaïques, conçues à l'aide d'illustrations. «On voulait que ce soit une installation interactive où le spectateur trouve différentes choses», explique Daniel Robitaille.

Le trou physique représente quant à lui un trompe-l'oeil et fait référence aux trous de mémoire. Les panneaux ont une face blanche et une autre noir: le blanc représente le côté positif de la mémoire, alors que le noir illustre le volet plus négatif. Il est possible d'admirer l'installation de jour comme de nuit, car les panneaux deviennent lumineux une fois la lumière tombée.

Le making-of du montage de l'installation est présenté plus bas.

Entreprise: SDC du Village
Conception et design: Paprika
Direction de création: Louis Gagnon
Direction artistique: Daniel Robitaille
Lieu: Aire Libre Banque Nationale du parc Amherst

comments powered by Disqus