La référence des professionnels
des communications et du design

Quatre Québécois au sein du jury des Cassies

Quatre Québécois ont été nommés au sein du jury du concours Cassies, qui récompense l'efficacité commerciale de campagnes canadiennes

Sonya Bacon, vice-présidente exécutive de Bleublancrouge, Luc Perreault, vice-président, création, de KBS+, Élaine Bissonnette, directrice, stratégie de marque, de Bell, ainsi qu'Élise Vaillancourt, directrice, marketing régional, de Home Depot, font partie du groupe qui déterminera les campagnes gagnantes et celles ayant démontré leur efficacité grâce à leurs résultats d'affaires.

Déterminé par l'Association des agences de publicité du Québec (AAPQ), l'Association des professionnels de la communication et du marketing et l'Institut des communications et de la publicité, le jury est présidé par Ted Boyd, président-directeur général de l'agence One. Il est également composé d'Ian Macdonald, directeur national, marketing et nutrition, des Producteurs laitiers du Canada, Jennifer Davidson, directrice générale de Six pints Specialty Beer, Angela Scardillo, vice-présidente, communication marketing, de Best Buy/Future Shop, Christian Mathieu, associé d'Open, Andrew Simon, directeur du marketing de Cundari, Judy Davey, vice-présidente exécutive, activation, de ZenithOptimedia, Jay Moonah, vice-président, marketing, de Wild Apricot, et Stephan Argent, président d'Argedia Group.

«Nous sommes convaincus que toutes les agences et les annonceurs ont réalisé ces dernières années des campagnes dont ils sont fiers des résultats d'affaires obtenus grâce à celles-ci, souligne Dominique Villeneuve, directrice générale de l'AAPQ. Soumissionner au concours Cassies, c'est l'occasion rêvée de démontrer les retombées concrètes de leur collaboration et de souligner le travail réalisé.»

Les agences et les annonceurs ont jusqu'au 1er août 2013 pour soumettre en ligne leurs meilleures campagnes. Les cas gagnants seront dévoilés lors du gala annuel février prochain et bénéficieront d'une présence dans le magazine canadien Strategy.

comments powered by Disqus