La référence des professionnels
des communications et du design

Cannes: trois tendances pour 2015

Lauren Kaufman, directrice des services stratégiques, WGSN

Cannes - Directrice des services stratégiques du cabinet d'analyse de tendances WGSN, Lauren Kaufman révélait hier trois tendances de consommation qui émergent, soutenant que 2015 sera une année pivot pour celles-ci; coup d'oeil sur ses prédictions.

Le consommateur-fabricant
Les «makers», adeptes de technologies de fine pointe, créent eux-mêmes tout ce dont ils ont besoin et comptent déjà plusieurs adeptes. Avec l'accessibilité de l'impression 3D au plus grand nombre, il y a fort à parier que ce groupe grandira considérablement. En plus des imprimantes 3D, le financement par les pairs et l'accessibilité à des technologies raffinées contribueront à une révolution industrielle dans laquelle inventeurs et entrepreneurs pourront produire et commercialiser leurs créations, en plus d'améliorer les produits sur le marché. Si l'idée semble menaçante pour les marques, elle représente également une occasion de cocréation, d'innovation et de rétroaction. Les marques qui intégreront cette nouvelle réalité et percevront les consommateurs-fabricants comme des alliés auront, selon Lauren Kaufman, la chance de devenir pionnières d'une nouvelle ère industrielle.

Un consommateur friand de données
Fasciné par le concret et le réel, l'adepte des données demandera à ce que les marques s'engagent avec lui à partir de faits éprouvés. Épuisé d'un monde virtuel s'ingérant de plus en plus dans son environnement immédiat, il recherchera le mesurable, le réaliste, le quantifiable, les objectifs concrets, puis il prendra son devoir de citoyen à coeur. À l'ère du web visuel, il sera difficile pour les marques de s'engager avec lui par l'image, l'esthétique, l'émotion et l'inspiration. Sceptique, il remet en question leurs messages; elles devront lui prouver hors de tout doute les attributs de leurs produits, leurs intentions et les raisons d'acheter chez elles.

Une quête de sens et d'émotions
Avec un penchant pour la déconnexion, le rêveur se passionnera pour la découverte culturelle, les expériences riches et le folklore des différentes cultures. Véritable citoyen du monde, il remplacera le Fomo «Fear of missing out», l'angoisse de rater quelque chose, par le Jomo, ou «joys of missing out». Les marques qui voudront s'engager avec lui devront concevoir un storytelling élaboré et inspirant, une connexion émotionnelle forte, en plus de miser sur l'hyperlocal, le design et la créativité. Il aimera savoir d'où viennent les produits qu'il achète et les causes que les marques défendent. Parce qu'il est réfléchi et indépendant, les entreprises qui s'engageront avec lui de façon intrusive perdront immédiatement son intérêt.


Infopresse propose une couverture quotidienne du Festival; ne manquez pas les comptes rendus de l'actualité québécoise à Cannes, ainsi que du programme de conférences, dans l'infolettre quotidienne. Suivez-nous également sur Twitter, Facebook, Instagram et Vimeo pour rester au fait des activités du 60e Festival international de la créativité de Cannes.

comments powered by Disqus