La référence des professionnels
des communications et du design

Pourquoi Facebook se met-il aux hastags?

Thoma Daneau

Lumière sur cette offensive avec Thoma Daneau, spécialiste en médias sociaux d'Adviso

Le géant des réseaux sociaux a annoncé hier que ses utilisateurs pourront maintenant accéder aux «mots-clic», plus connus sous le signe typographique #.

Déjà présents sur des plateformes comme Instagram, Twitter, Tumblr et Pinterest, ils permettront d'ajouter du contexte à une publication ou de l'inclure dans une discussion plus large. Quand les internautes cliqueront sur un hashtag sur Facebook, ils auront accès au fil d'actualité inhérent au sujet ou à l'événement qui les intéresse.

«Utiliser un hashtag représente un geste beaucoup plus puissant et engageant que celui d'aimer une page. C'est une superbe offensive de Facebook, qui comprendra mieux les intentions de ses clients - et ciblera donc les publicités en conséquence», commente Thoma Daneau. Il pense également que cette stratégie s'inscrit dans un modèle d'affaires plus global, qui devrait vite être clairement exposé.

«Le "temps réel" est un secteur dans lequel Facebook se faisait complètement battre par Twitter. C'est un changement majeur puisqu'il était impossible de voir tout ce qui se passait en direct sur Facebook, ce qui communautarisait les discussions.»

De plus, selon la marque, cette nouveauté renforcera le positionnement de Facebook Graph Search, qui sera encore plus pertinent.

Lorsqu'on lui demande s'il est étonné de cette situation, Thoma Daneau répond par la négative. «Le hashtag était le grand gagnant du Super Bowl avec une apparition dans plus de la moitié des publicités. Ce n'était qu'une question de temps avant que Facebook se lance aussi là-dedans. Il ne fait que suivre le mouvement du consommateur, déjà fervent utilisateur des hashtags

#affaireàsuivre

comments powered by Disqus