La référence des professionnels
des communications et du design

Jean-Sébastien Monty à la barre d'Uranium Interactive

Jean-Sébastien Monty, président et associé d'Uranium Interactive.

L'entrepreneur et expert en communications et marketing numérique Jean-Sébastien Monty devient président et associé d'Uranium Interactive.

L'ex-cofondateur de CloudRaker, qui a également oeuvré chez Cossette, se joint aux dirigeants de la firme, Jean-Michel Ghoussoub, associé et vice-président, développement des affaires, et Étienne Brunet, associé et vice-président, opérations et technologies.

Son arrivée s'inscrit dans le cadre d'une évolution stratégique de l'agence. Anciennement spécialisée en numérique, Uranium vise plus loin qu'une évolution en agence 360 degrés ou intégrée. D'ici la prochaine année, elle entend redéfinir les paramètres de sa relation avec l'annonceur en accompagnant ses clients jusqu'à la transaction finale avec le consommateur.

«L'offre de service des agences est encore très fragmentée, explique Jean-Sébastien Monty. Ce que nous proposons aux marques, c'est une présence forte à chaque étape du processus d'achat du consommateur, peu importe son parcours, son activité du moment ou l'endroit où il se trouve.»

La venue de Jean-Sébastien Monty permettra à Jean-Michel Ghoussoub et Étienne Brunet de se concentrer sur le service à la clientèle et l'expertise technologique. Jean-Michel Ghoussoub continuera d'échanger avec les clients pour cerner leur réalité d'affaires, tandis qu'Étienne Brunet s'occupera de développer l'expertise et les produits technologiques d'Uranium.

«À ce chapitre, nous finalisons des produits qui seront dévoilés d'ici deux ou trois mois. En y ajoutant l'expertise reconnue de notre équipe et sa vision actualisée des besoins des annonceurs et des marques, Uranium s'avère donc désormais à un partenaire d'affaires de premier choix.»

Parmi ses clients, l'agence compte le producteur de vins californiens J.J. Buckley, Sanofi-Aventis, Genetec, la Société canadienne du cancer et Laboratoire Dr Renaud.

comments powered by Disqus