La référence des professionnels
des communications et du design

Les MatinsCréatifs arrivent à Montréal

Cliquez pour accéder à la page des événements CreativeMornings de Montréal.

Une première conférence sera donnée à Montréal dans le cadre des événements CreativeMornings, ce vendredi à la Maison Notman.

Après en avoir reçu les droits par le collectif CreativeMornings de New York, Montréal rejoint ainsi 50 autres villes qui prennent part au mouvement. «Montréal traînait un peu de la patte et l'on sentait un désir de voir le mouvement prendre forme ici, explique Patrick Tanguay, éditeur d'Alpine Review, l'un des neuf fondateurs de la division montréalaise. Avec lui, à l'origine de l'initiative, on trouve un collectif composé de Steve Bissonnette (Plank Design), Louis-Félix Binette, Geneviève Dupuis et Francis Gosselin (tos trois de f. & co), Pierre-Antoine Lafon, Patrice Létourneau (Atelya), ainsi que Gabrielle Madé et Matthieu Stréliski (ONF).

Lancés en 2008 par Tina Roth Eisenberg, aussi fondatrice du blogue Swissmiss, CreativeMornings consiste en des conférences mensuelles gratuites sur la créativité. Toujours données le matin, et de courte durée, elles sont filmées et déposées sur la plateforme Creativemornings.com. Le but? Inspirer, évidemment, mais aussi favoriser les rencontres et permettre aux participants de bénéficier d'une dose d'inspiration inédite avant l'arrivée au travail.

Ce vendredi, Vincent Ramsay-Lemelin, chef de groupe, création interactive, de DentsuBos, livrera la première conférence dans ce cadre à Montréal. Elle se déroulera sous la thématique À rebours, thème adopté ce mois-ci par l'ensemble du mouvement CreativeMornings. À la différence des autres événements tenus dans ce cadre à l'international, celui de Montréal sera bilingue. «En respectant les directives de marques de CreativeMornings, nous mettrons l'avant le fait bilingue, et tout sera traduit, même le nom, indique Patrick Tanguay. Les conférences seront parfois en français, parfois en anglais, et seront toujours sous-titrés dans l'autre langue. Puis, l'on encouragera la formation de petits groupes pour que la traduction soit chuchotée par les pairs.»

Bien que lancées par un publicitaire, les conférences ne resteront pas l'apanage de cette industrie. Au contraire, comme le souligne Patrick Tanguay, elle veulent rallier un public beaucoup plus large. «Nous (les neuf fondateurs) provenons de milieux variés et il nous importe de présenter la créativité sous toutes ses formes, de permettre à différentes communautés de "l'industrie créative" de se rencontrer. Pour cette première édition, les billets se sont écoulés en 19 minutes, ce qui nous indique que nous pourrons grossir à la prochaine édition et inclure de plus en plus de gens. Nous nous ajusteront ensuite au jour le jour.»

comments powered by Disqus