La référence des professionnels
des communications et du design

Internet: une heure sur six est passée sur un appareil mobile

Cliquez pour accéder au fascicule.

Bien que le taux total d'internautes demeure stable, la mobilité gagne du terrain et l'utilisation d'internet s'intensifie chez les Québécois, selon le plus récent fascicule Netendances 2012 du Cefrio.

Presque tous les internautes sont désormais des internautes courants: 93% le sont aujourd'hui, par rapport à 84% il y a cinq ans. En 2012, 78,3% des adultes québécois ont utilisé internet au moins une fois au cours des sept jours ayant précédé le sondage, alors qu'uniquement 5,5% naviguent sur le web de manière occasionnelle.

Le rapport dévoile qu'une heure de connexion internet sur six est passée sur un appareil mobile. Les internautes québécois se connectent en moyenne 10 heures par semaine sur un poste de travail fixe, à domicile, au travail ou ailleurs. Ils sont connectés six heures sur un ordinateur portable ou un miniportable, et trois heures sur un appareil mobile comme un téléphone intelligent, une tablette, un baladeur numérique ou une liseuse électronique.

Les femmes et les jeunes passent plus de temps sur l'internet mobile. Si les hommes se rendent autant sur le web que les femmes, elles naviguent davantage à partir d'un appareil mobile. Maintenant, force est de constater que les Québécois s'en servent pour accéder à internet sans devoir démarrer un ordinateur, ou bien comme deuxième écran. Cette tendance chez les 18-24 ans tend aussi à se propager chez les autres tranches d'âge.

De plus, le revenu influence l'utilisation d'internet jusqu'à un certain seuil seulement. Dans les foyers gagnant moins de 20 000$ par an, seulement 52,2% des adultes sont couramment sur internet, tandis que chez les internautes gagnant de 20 000$ à 40 000$ par an, le taux grimpe à 68%. La proportion de ceux dont le salaire oscille de 40 000$ à 60 000$ se situe à 84%, mais au-delà de 60 000$ de revenu familial annuel, l'utilisation stagne autour de 93%.

Quant aux caractéristiques démographiques, les internautes de 18-24 ans sont ceux qui passent le plus de temps sur le web, suivis des 25-44 ans, puis des 45-64 ans et, enfin, des 65 ans et plus. Bien que l'étude soulève quelques différences quant à l'utilisation de l'ordinateur de table (les 35-44 ans l'emploient le plus, alors que les 65 ans et plus y recourent le moins), c'est surtout la navigation sur appareil mobile qui varie selon l'âge. Ainsi, les 18-24 ans passent en moyenne 8,4 heures en ligne sur un téléphone intelligent, une tablette ou tout appareil mobile, comparativement à 3,1 heures pour les 25-34 ans. Les 35-64 ans se rendent environ deux heures sur ces plateformes, contre seulement 0,7 heure pour les 65 ans et plus.

Offert en ligne gratuitement, le dernier fascicule des Netendances peut être téléchargé en cliquant ici.

comments powered by Disqus