La référence des professionnels
des communications et du design

Fermeture de StanMont

StanMont, entreprise spécialisée en prépresse et impression grand format qui compte parmi ses clients plusieurs agences de publicité et studios de graphisme, est fermée depuis le 22 octobre dernier. Quelques employés demeurent en poste momentanément, pour terminer la livraison des commandes en cours.

StanMont appartenait au holding Cenosis, une entreprise cotée en bourse. Cenosis détient aussi en tout ou en partie les compagnies KangaCom, Solutions Cenosis et Leading Graphics, lesquelles continuent leurs opérations.

Âgée de 103 ans, StanMont connaissait des difficultés financières depuis quelques années. “Avec l'arrivée de la production numérique, la fonction de prépresse est en décroissance”, dit Denis Ouelette, directeur général, de StanMont. “De plus en plus d'agences réalisent elles-mêmes ce travail. Et, pour différentes raisons, notre part de marché dans le secteur avait aussi diminué.”

Cenosis avait tenté un plan de relance l'été dernier. “Nous avions planifié une émission d'actions pour l'automne, poursuit Denis Ouelette. Mais cette émission n'a pu se réaliser, à cause des événements du 11 septembre: la valeur unitaire de nos actions a chuté de plus de 50% en une journée.”

StanMont n'a pas officiellement déclaré faillite, mais Cenosis évalue les options possibles qui vont de la fermeture à la faillite, en passant par le rachat par une tierce partie. Selon la direction, deux acheteurs potentiels se seraient manifestés.

comments powered by Disqus