La référence des professionnels
des communications et du design

Dépêche mode disparaît

Le groupe français Excelsior Publications a annoncé mercredi sa décision de suspendre la publication de Dépêche mode, mensuel consacré à la mode et à la beauté dont les origines remontent à l'avant-guerre et qu'il avait racheté en septembre 1999.

“Cette décision a été motivée par la dépression du marché publicitaire enregistrée depuis le début de l'année 2001 et amplifiée par les événements du 11 septembre”, a dit Paul Dupuy, président du groupe.

“Dépêche mode est une marque très forte, avec une diffusion totale autour de 50 000 exemplaires, a indiqué à l'Agence France-Presse Marie-Hélène Arbus, directrice du marketing du groupe. Nous suspendons le titre et nous ne l'arrêtons pas. Nous avons le désir de refaire quelque chose quand il y aura plus de visibilité. Nous voulions le repositionner vers un titre haut de gamme, mais pour les annonceurs de luxe, il n'y a aucune visibilité sur 2002.”

Selon la rédaction, un projet de fusion avec un autre titre du groupe, Mixt(e), avait échoué. Mme Arbus fait également remarquer qu'“en temps de crise, il y a concentration des annonceurs publicitaires sur les titres leaders” et que les supports annexes sont délaissés.

Le dernier numéro sera celui de décembre-janvier. Dépêche mode, créé en 1937 sous le titre Dépêche commerciale, est resté un titre professionnel jusqu'à fin 1970, avant de devenir mensuel grand public. Dépêche mode compte dix salariés, pour lesquels a été lancée une procédure de licenciement collectif avec propositions de reclassement. Excelsior Publications publie notamment Science et Vie, Biba, Vital, 20 ans, Auto moto et Max.

comments powered by Disqus