La référence des professionnels
des communications et du design

La publicité télé poursuit sa croissance au Canada

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié les résultats financiers de 2012 concernant les services de télévision spécialisée, payante, à la carte et de vidéo sur demande, révélant une hausse des revenus publicitaires.

Les recettes de ces services ont augmenté de 35,4% au pays ces cinq dernières années. En 2012, ils ont généré des recettes de 3,97 milliards$, une hausse de 5,9% par rapport à l'année précédente. Les recettes de publicité nationale ont grimpé pour une troisième année consécutive pour atteindre 1,23 milliard$, une progression de 2,4%, soit moins que la hausse de 10,1% enregistrée l'année précédente. Les revenus d'abonnement ont par ailleurs dépassé 2,6 milliards$.

Bien que les recettes aient poursuivi leur hausse, les dépenses en ont fait autant, enregistrant une augmentation de 2,7 milliards$ en 2011 pour atteindre 2,9 milliards$ en 2012. Par conséquent, les bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) ont régressé légèrement, chutant de 934,2 millions$, avec une marge de BAII de 24,9% en 2011, à 916,6 millions$, soit une marge de BAII de 23,1% l'an dernier.

En 2012, 1,39 milliard$ ont été consacrés à la programmation canadienne, une augmentation de 9,6% par rapport à l'année d'avant. Les dépenses au chapitre de la programmation canadienne incluaient 221 millions$ pour les émissions de nouvelles, 233 millions pour des émissions d'intérêt national (drames, documentaires de longue durée et émissions canadiennes de remise de prix), 486 millions pour les émissions de sport, 109 millions pour celle d'intérêt général et 241 millions de dollars pour d'autres types d'émissions.

Parmi ces investissements, les services de télévision spécialisés ont versé 353 millions$ aux producteurs indépendants canadiens. Ces cinq dernières années, ces services ont dépensé plus de 1,6 milliard$ pour des productions indépendantes. Enfin, les investissements dans la programmation étrangère ont aussi augmenté, passant de 278 millions$ en 2011 à 293 millions$ en 2012.

En vertu de ces investissements,  226 emplois ont été créés au pays, tandis que l'industrie a directement employé 6176 personnes et versé 487 millions$ en salaires.

comments powered by Disqus