La référence des professionnels
des communications et du design

Baisse des plaintes contre la publicité

Cliquez pour accéder au rapport.

Voilà l'un des constats mis en évidence dans le Rapport des plaintes contre la publicité - Revue de l'année 2012, publié par les Normes canadiennes de la publicité (NCP).

L'an dernier, 1310 plaintes concernant 1057 publicités ont été déposées, une diminution de 28% par rapport à l'année précédente. Du lot, les Conseils des normes indépendants de NCP ont conclu que 116 plaintes concernant 87 pubs contrevenaient à leur Code.

«Dans le contexte économique actuel incertain, la nature des plaintes à l'encontre de la publicité change, explique Danielle Lefrançois, directrice des communications de NCP. Pour la deuxième année consécutive, plus de plaintes ont été formulées à l'encontre de publicités considérées inexactes ou trompeuses qu'au sujet de pubs que les consommateurs estiment offensantes ou inappropriées.»

En fait, la publicité de détail a généré plus de plaintes, soit 247. Elle est suivie par la publicité sur les services (157) et celle sur les aliments, qui comprend les fabricants, détaillants et restaurants (126). En guise de comparaison, les plaintes alléguant des publicités inexactes ou trompeuses représentaient 17% du nombre total de plaintes soumises en 2003, contre 40% en 2012. En revanche, celles invoquant des descriptions et représentations inacceptables constituaient 56% des doléances en 2003, chiffre qui a descendu à 23% l'an dernier.

«Les consommateurs recherchent une valeur ajoutée, les bonnes affaires et les bas prix, ce qui a été clairement confirmé par les plaintes soumises en 2012, notamment à l'encontre de la publicité de détail, indique le rapport. Dans l'environnement hautement concurrentiel actuel du commerce de détail, de nombreux détaillants ont annoncé des garanties du meilleur prix, offrant d'égaler ou de battre les prix de leurs concurrents pour les mêmes produits ou pour des produits semblables. Les consommateurs avertis y ont porté attention, et lorsque le détaillant n'a pas voulu tenir la promesse annoncée, ils en ont informé NCP.»

comments powered by Disqus