La référence des professionnels
des communications et du design

V s'associe à Shazam

Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour voir toutes les photos

Dès aujourd'hui, le diffuseur offrira du contenu exclusif pour deux émissions phares grâce à «Shazam for TV», ouvrant la porte à diverses possibilités pour les annonceurs.

L'Amour est dans le pré et Le grand saut lanceront ce service. L'empreinte audio sera reconnaissable par l'application pendant toute la durée de ces émissions. Elle permettra aux téléspectateurs d'être redirigés sur le web et d'accéder sur un deuxième écran à des vidéos inédites, des anecdotes ou des concours.

Les réseaux américains ABC et NBC utilisent déjà ce service aux États-Unis. ABC l'a notamment exploité lors de la diffusion des Jeux olympiques cet été, mais il s'agit d'une première au Canada. Ici seulement, environ un million de Québécois ont téléchargé l'application gratuite Shazam. 

«La consommation télévisuelle de l'avenir passe par un deuxième écran, et Shazam offre énormément de potentiel pour le développer», souligne Carl Rousseau, directeur général de V numérique. Au pays, 88% des téléspectateurs utilisent un deuxième écran lorsqu'ils regardent la télévision, que ce soit un téléphone intelligent ou une tablette.

Un annonceur intéressé à exploiter cette tendance y trouvera donc son compte. D'ailleurs, pour ce premier essai, V s'est entendu avec Chevrolet Sonic RS, qui commanditera les premières émissions encryptées. «Les annonceurs veulent se greffer de plus en plus à du contenu, surtout s'il est exclusif et qu'il se rapporte à des émissions avec de bonnes côtes d'écoute, indique Carl Rousseau. Pour Sonic, par exemple, nous avons bâti une section de contenu complémentaire à laquelle nous avons facilité l'accès avec Shazam. Des tags permettent aux internautes d'accéder directement au site web de la marque.»

Ainsi, les possibilités pour les annonceurs seront diverses. En effet, V songe à éventuellement rendre son réseau «shazamable» 24 heures sur 24. «Nous avons de grands plans avec ce service», conclut Carl Rousseau.

comments powered by Disqus