La référence des professionnels
des communications et du design

Les grands gagnants de la pub en 2012

L'ours de Canal+
La campagne Heaven & Hell, pour Samsonite

The Gunn Report (TGR), qui cumule les résultats des concours créatifs nationaux et internationaux, a dévoilé la liste des grands gagnants de 2012.

Pour Donald Gunn, fondateur du rapport, la cuvée 2012 en sera une d'exception. «2012 a été l'une des années les plus fortes au TGR. Dans la seule catégorie Film, L'ours de Canal +, Three Little Pigs pour The Guardian, Back to The Start de Chipotle et Dads in Briefs de BGH auraient tous été dignes du Grand Prix à Cannes normalement.»

D'ailleurs, le message L'ours, signé par BETC, Paris, a été la publicité film la plus primée de l'année en plus d'avoir été celle qui a cumulé le plus de prix en une année depuis la création du rapport en 1999. Elle est suivie dans cette catégorie par Dads in Briefs (Del Campo Nazca Saatchi & Saatchi, Buenos Aires), puis par Dip Desperado, de Doritos (AMV BBDO, Londres). Back To The Start (Creative Artists Agency, Los Angeles) et The Long Wait de John Lewis (Adam&EveDDB, Londres) complètent le top 5.

Dans les imprimés, la campagne Heaven & Hell, pour Samsonite Suitcases (JWT Shanghai), est devenue la première la plus primée dans le monde deux années consécutives. Tout comme L'ours, elle est aussi la plus récompensée en une année depuis l'existence de la compilation Gunn Report. Quick Draw Wins de Pictionary (Ogilvy Malaisie) est deuxième, alors que #Cokehands de Coca-Cola (Ogilvy & Mather, Shanghai) prend le troisième rang.   

The Museum of me d'Intel (Projector, Tokyo), OkGo - All is Not Lost de Google Chrome (Hakuhodo, Tokyo), Obsessed With Sound de Philips (Tribal DDB, Amsterdam) et Slavery Footprint d'US State Department (Muh-Tay-Zik/Hof-fer, San Francisco) sont pour leur part les campagnes numériques de l'année.
   
Sur le plan des pays les plus primés, les États-Unis conservent le premier rang, devant le Royaume-Uni et l'Australie, qui perce pour une première fois le top 3.

Volkswagen est de son côté l'annonceur de l'année pour une 11e fois en 14 ans, devant Google et Nike, tandis que le bureau de Portland de Wieden + Kennedy remporte la palme du côté des agences. Del Campo Nazca Saatchi & Saatchi est deuxième, tandis que BBH Londres termine troisième.

Pour accéder au Gunn Report, cliquez ici.

comments powered by Disqus