La référence des professionnels
des communications et du design

L'ex-éditeur de Marketing réclame des dommages et intérêts à Rogers Media

L'avocat de Cameron Gardner, lequel a été renvoyé par Rogers Media à la suite de la parution dans le magazine Marketing d'une publicité considérée comme "sexuellement suggestive", a adressé à l'employeur une lettre réclamant des dommages et intérêts pour son client. Celle-ci a été envoyée par télécopieur le 25 octobre dernier à l'avocat de Rogers Media.

"Nous y avons spécifié qu'il n'y avait pas de raison valable pour motiver ce licenciement", a dit l'avocat Brian Grosman au quotidien The Globe and Mail. Il envisage de mener Rogers Media devant les tribunaux si un accord n'est pas conclu dans un délai "raisonnable", a-t-il ajouté.

(Pour plus de détails sur le licenciement de Cameron Gardner et ses conséquences dans le milieu des communications, cliquez ici.)

comments powered by Disqus