La référence des professionnels
des communications et du design

Faire (ré)agir les internautes

Anastasia Simitsis, directrice, expérience utilisateur, de W.illi.am/

Le design de persuasion est en vogue dans le numérique; Anastasia Simitsis, directrice, expérience utilisateur, de W.illi.am/, en décrit les nombreux avantages.

En quoi consiste le design de persuasion?
On a passé beaucoup de temps à produire des sites web et des interfaces numériques compréhensives depuis quelques années. Mais il y une dualité entre le fonctionnel et le design ou, comme j'aime le dire, entre le côté gauche et le côté droit du cerveau. L'internaute doit être capable d'utiliser une interface, mais il doit aussi avoir le goût de le faire. Cette dernière notion touche plutôt au rapport émotionnel qu'il entretient avec le site: esthétisme, attractivité, etc. Il faut prendre en compte toutes ces dimensions de l'humain pour l'amener à interagir avec un site et prendre des décisions.

Comment, concrètement, cela se traduit-il?
Dans les réseaux sociaux, Facebook a élaboré des tactiques très efficaces, en permettant par exemple aux gens d'identifier des amis dans des photos. L'utilisateur sera donc porté à retourner sur le site de façon quasi naturelle pour y jeter un coup d'oeil. Quant à LinkedIn, on y indique le pourcentage de complétion de son profil; c'est un autre bon moyen d'encourager l'internaute à en mettre davantage et à s'engager avec le site.

Ces façons d'agir fonctionnent dans toutes les industries et tous les domaines. Par exemple, dans le commerce électronique, ça s'applique beaucoup, parce qu'on veut inciter les gens à acheter un produit. Prenons Expédia: on y informe l'internaute de la quantité de billets disponibles. Cela donne une impression de rareté, puis déclenche un effet d'urgence. Amazon constitue également un exemple classique avec sa fonction «D'autres ont aussi acheté ce livre». Même si les recommandations ne proviennent pas d'experts, ça fonctionne. C'est ce qu'on appelle un critère de preuve sociale: si les gens l'ont acheté, c'est parce que c'est bon.

Toutes ces approches amènent donc les consommateurs à interagir avec un site, à acheter certains produits. Quels sont les autres avantages d'un design de persuasion?
Il ne faut pas penser à la persuasion seulement en matière de consommation. Ces tactiques, qui transforment et bonifient notre perception, nous amènent aussi à agir, à changer nos habitudes. C'est là l'autre aspect important du design de persuasion. Prenons l'écologie ou la santé. Il peut inciter les gens à adopter de nouveaux comportements. Il existe aux États-Unis un site où les consommateurs peuvent comparer leur consommation d'énergie avec celle des gens de leur quartier. Ce comparatif les amène, par exemple, à voir qu'ils consomment plus que les autres. Ils seront donc poussés à se sensibiliser et à agir.

Les entreprises et organismes possèdent beaucoup d'information; il ne s'agit que de trouver les moyens de la rendre disponible aux internautes. Elle peut déclencher une prise de conscience d'une part et le comportement voulu, d'autre part.  

Anastasia Simitsis assurera la formation Motiver, influencer et persuader les utilisateurs de son site au Campus Infopresse le 30 janvier prochain.

comments powered by Disqus