La référence des professionnels
des communications et du design

Moment Factory cherche des voix

Moment Factory travaille à la conception de l'installation Mégaphone, en partenariat avec l'ONF et le Quartier des spectacles
Le mur sud du pavillon Président-Kennedy de l'Uqam sera habillé par l'installation multimédia Mégaphone

Le projet Mégaphone, piloté par le studio montréalais, commence à prendre forme, entrant la semaine prochaine dans une première phase d'expérimentation en vue de son dévoilement cet automne.

En septembre dernier, l'Office national du film (ONF) et le Partenariat du Quartier des spectacles désignaient le studio Moment Factory pour animer le mur sud de pavillon Président-Kennedy de l'Uqam dans le cadre du projet Parti Pris Pluriel. Le studio a imaginé une installation interactive qui permettrait de rassembler les Montréalais et de leur donner la parole grâce à une série de porte-voix installés sur la Promenade des artistes, dans lesquels tout un chacun aurait la chance de s'exprimer. Les paroles seraient ensuite projetées en temps réel sur le mur de l'édifice.

Le projet, encore à sa phase de conception, sera donc testé la semaine prochaine afin d'en tracer les contours et de définir la suite de la marche à suivre. «Nous voulons d'abord savoir comment les gens se comportent devant un micro ouvert, indique Alexandre Lupien, coréalisateur de Mégaphone. Comment réagissent-ils lorsqu'on les laisse prendre la parole? Et qu'ont-ils à dire? Seront-ils intimidés par les mégaphones? Toutes ces données nous permettront de mieux définir l'expérience utilisateur, le contenu de l'expérience et la forme qu'elle prendra sur place, physiquement.»

Rappelons que Mégaphone s'inscrit dans le cadre du projet Parti Pris Pluriel, initié par l'ONF et le Partenariat du Quartier des spectacles, dont la philosophie est inspirée par la prise de parole et l'appropriation de l'espace public.

C'est aussi dans cet esprit que l'entreprise va mener cette période de tests, comme le rappelle Vincent Pasquier, directeur de l'équipe technologie et innovation de Moment Factory. «Ce qui est important dans cette expérimentation, c'est de rester attentif à l'origine même de l'idée, axée sur la liberté d'expression. Notre but est de guider l'expression des participants sans restreindre leur parole. Nous voulons aussi les amener à participer de façon ludique. Pensons par exemple à tous les enfants qui pourraient se servir de cette installation. Il y a une certaine dimension intellectuelle sur le plan du discours, mais nous tenons aussi à la dimension émotionnelle pure de cette expérience.»

Les gens intéressés à participer aux séances de tests sont invités à s'inscrire avant la fin de la semaine. Tous les détails et la marche à suivre se trouvent sur le blogue de Moment Factory.

comments powered by Disqus