La référence des professionnels
des communications et du design

Le congédiement de l'éditeur de Marketing choque les publicitaires

La crédibilité, voire la tenue des Marketing Awards, pourrait être remise en question à la suite du congédiement de Cameron Gardner, qui était éditeur du magazine Marketing. Certains publicitaires évoquent même la démission possible de Paul Lavoie, le président du jury. Paul Lavoie a fait savoir qu’il ferait connaître sa décision à trois heures cet après-midi. Paul Lavoie est président de Taxi. Chaque année, l’agence du président du jury reçoit le mandat de concevoir la publicité pour les Marketing Awards.

M. Gardner a été congédié lundi dernier. Mardi, Rogers Media, propriétaire de Marketing, s’est excusée sur le site Internet de la publication pour une annonce publiée dans la dernière édition du magazine, qui annonçait les Marketing Awards. (Pour plus de détails et pour voir l’annonce, conçue par l‘agence Taxi, cliquez ici). Marketing a annoncé le départ de Cameron Gardner sur son site hier, sans faire référence à cette publicité.

Dans le milieu publicitaire, on condamne largement la décision de la direction de Rogers Media, et on déplore le départ de Cameron Gardner. "La nouvelle a choqué tout le monde", dit Alan Gee, président de l’agence torontoise Gee Jeffery & Partners, qui était président du jury des Marketing Awards l’an dernier. "Cameron a fait beaucoup de choses pour l’industrie. Il a fait beaucoup pour le développement et la crédibilité du concours, et pour la participation des agences canadiennes aux Lions de Cannes, par exemple. On a le droit de discuter du bon goût ou non de l’annonce en question, mais c’est tout à fait choquant de voir que Cameron a été congédié pour l’avoir publiée. Je peux vous dire que plusieurs agences vont probablement se retirer du concours, et que sa crédibilité va être grandement remise en question."

Jack Neary, directeur de la création de BBDO Toronto et président du concours en 1999, s’est aussi dit extrêmement choqué par le congédiement de Cameron Gardner. "Si on l’a vraiment congédié pour ce motif, c’est une réaction hors de proportion", dit-il. "Cameron Gardner a fait un travail incroyable. C’est ridicule de le perdre pour une histoire comme ça. Après tout, on parle d’une publicité, qui s’adressait à des créatifs! Ce n’était pas choquant à ce point."

Alan Gee, qui dit ne pas avoir encore pris de décision quant à la participation de son agence au concours, veut pour sa part rallier l’industrie afin que l’on réclame la réembauche de Cameron Gardner.

comments powered by Disqus