La référence des professionnels
des communications et du design

Facebook: ce qui a marqué 2012, ici et à l'international

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le réseau social a révélé les Tendances Facebook de 2012, en plus d'offrir un nouvel outil qui permet de voir la rétrospective de son année grâce à Timeline.

L'heure est aux bilans de l'année, et Facebook ne fait pas exception. Le réseau social, qui compte près d'un milliard d'utilisateurs, dont environ 18 millions au Canada, a révélé ce qui a le plus intéressé ses abonnés cette année, ici comme à l'international.

On y apprend notamment que l'endroit ayant enregistré le plus de signalements (check-in) au pays a été le Centre Bell, devant le Centre Rogers, Canada's Wonderland, les chutes Niagara et le Centre Air Canada. Cette revue dévoile aussi que le sujet ayant suscité le plus de discussions a été le film The Hunger Games. Il est suivi par un autre film, The Avengers, puis par la série The Walking Dead, la mort de Whitney Houston et le candidat républicain à la présidence américaine Mitt Romney. Du côté de la musique, Nothing But The Beat de David Guetta a généré le plus d'écoutes sur Facebook, devant What Makes You Beautiful de One Direction, Summer Paradise de Simple Plan, Somebody That I Used to Know de Gotye et Bangarang de Skrillex.

Aux États-Unis, où les tendances décortiquées sont beaucoup plus nombreuses, on y apprend notamment que l'événement de l'année a été les élections présidentielles; la figure publique la plus populaire est Barack Obama; l'endroit avec le plus de signalements est Time Square; et la technologie ayant le plus fait parler: Instagram, ironiquement, devant Timeline de Facebook.

Pour ajouter à cette revue de l'année, Facebook a créé un outil qui permet de faire sa propre rétrospective de 2012. Nommée Year in review, l'application regroupe ce qu'elle considère comme les 20 plus grands moments de l'année de chaque utilisateur, puis les présente grâce à Timeline. 

Afin de consulter la revue de l'année de Facebook, cliquez ici.

comments powered by Disqus