La référence des professionnels
des communications et du design

Données consommateurs: entre craintes et bénéfices

Pour accéder à l'étude, cliquez ici.

Plus de 70% des Canadiens craignent pour l'érosion de leur vie privée, et plus de 85% croient qu'on partage trop d'information en ligne, mais une vaste majorité y voient aussi un bénéfice.

Les Normes canadiennes de la publicité, en partenariat avec MacLaren McCann, dévoilent aujourd'hui La vérité sur la vie privée au Canada et à l'étranger. L'étude vise à faire la part des choses entre les craintes des Canadiens par rapport à l'information qu'ils divulguent en ligne et les avantages et bénéfices qu'ils peuvent en tirer. Car si l'érosion de la vie privée constitue une grande source d'inquiétude pour plusieurs, on constate une surprenante ouverture face au partage de données privées en ligne.

En fait, seule la perspective d'une crise financière mondiale inquiète davantage les Canadiens que l'érosion de leur vie privée; 73% s'en inquiètent par rapport à 72% pour cette dernière. D'autre part, 89% croient qu'on partage trop d'information en ligne, ceux-ci craignant surtout pour la sécurité de leurs finances et leur réputation. 

Pourtant, 79% sont disposés à offrir des données personnelles qui se rapportent à leurs habitudes de magasinage et 53 % sont enclins à partager celles qui ont trait à leur localisation s'ils perçoivent un avantage en retour. Pour 84% des Canadiens, il y a d'ailleurs des bénéfices majeurs à partager de l'information avec des entreprises en ligne, ceux-ci allant du désir d'accéder à des réductions ou des promotions (68%) à celui de profiter d'une offre mieux ciblée (40%).

Au coeur de ce paradoxe, se trouve donc la question de confiance. 56% des Canadiens soulignent qu'un des principaux enjeux est que les entreprises ne divulguent pas leurs renseignements à de tiers partis sans en dévoiler leur intention. 48% voudraient également savoir exactement de quelle façon leurs données seront utilisées.

Pour les auteurs de l'étude, il s'agit donc de prendre conscience de cette réalité pour agir avec plus de transparence. Parmi leurs suggestions, les marques devraient prouver leur engagement face à la protection de la vie privée et à la sécurité; mettre en évidence quels sont les bénéfices pour le consommateur; puis faire en sorte qu'il sache de quelle façon seront employées ses données, et lui laisser le choix de ce qu'il partage ou non.

L'idée, au final, est que le partage d'information en ligne soit bénéfique pour tous.     

Pour plus d'information, cliquez ici.

comments powered by Disqus