La référence des professionnels
des communications et du design

Seules 15% des entreprises utilisent les réseaux sociaux

Cliquez ici pour accéder à la version complète de ce rapport

Elles sont encore peu nombreuses à employer ces plateformes, selon le plus récent rapport du Céfrio et de HEC Montréal, qui ont dévoilé hier les résultats d'une étude sur l'innovation par les technologies de l'information et des communications (Tic).

Cette enquête sur le sujet, L'indice de l'innovation par les Tic, vise à mesurer le capital numérique des organisations. Menée auprès de 2500 entreprises, elle montre que l'innovation en entreprise croît avec son utilisation de ce type de technologies.

Sans surprise, les technologies les plus employées demeurent le courriel (83%), les suites bureautiques (76%), de même que les outils de gestion de tâches ou agendas électroniques (61%). À l'inverse, les moins populaires sont les plateformes de collaboration en ligne de type SharePoint (9%), les systèmes de vidéoconférence à plusieurs participants (8%) et les applications d'analyses web (7%).

Les réseaux sociaux ne sont pas encore très exploités par les organisations. Le pourcentage de leur utilisation ne s'élève qu'à 15%. Ces plateformes servent principalement à faciliter le dialogue avec leurs clients, fournisseurs et partenaires. Quant aux systèmes d'informatique en nuage (cloud computing), seul un participant sur 10 affirme s'en servir.

Parmi les autres observations mises en lumière dans ce rapport, on note que les entreprises du secteur public utilisent le plus les Tic pour leur usage interne. De plus, il n'y a pas de lien entre la taille d'une société et son emploi des Tic.

Il semblerait aussi que l'innovation est liée à l'intensité de l'utilisation des Tic plutôt qu'à la nature de celles-ci. Selon Benoit A. Aubert, professeur titulaire au Service de l'enseignement des technologies de l'information de HEC Montréal et chercheur associé au Céfrio, «cela implique que l'investissement ne doit pas qu'être technologique, mais aussi et surtout organisationnel. Il faut que la diffusion soit large dans l'organisation. De plus, pour être innovantes, les organisations doivent se structurer pour utiliser avec efficience et efficacité les TIC qu'elles mettent en place.»

Ces résultats ont été dévoilés dans le cadre du colloque Innovation et Tic, hier à HEC Montréal.

comments powered by Disqus