La référence des professionnels
des communications et du design

Triste fin pour Brill's Content

Brill's Content, le magazine américain qui s'était donné pour mission de poser un regard critique sur les médias et le travail des journalistes, a définitivement fermé ses portes hier. Lancé en août 1998 par Steven Brill, le magazine entraîne dans sa perte le site Inside.com, lancé en 1999 et vendu à Brill en avril 2001, et dédié exclusivement à la couverture quotidienne des médias.

Même en s'alliant avec l'éditeur Primedia au cours des derniers mois, Brill n'a pu remonter la pente. D'abord mensuel, Brill's Content est passé à 10 numéros par an, puis est devenu trimestriel l'été dernier.

Dès sa première parution, le magazine avait réussi à attirer l'attention, notamment avec un long article sur les manipulations que Kenneth Starr, procureur spécial, faisait subir à la presse à l'époque du scandale Monica Lewinsky à la Maison-Blanche. L'équipe de Brill's Content n'était pas tendre non plus avec les journalistes et elle prenait un malin plaisir à dénoncer certains actes de paresse journalistique. Enfin, le magazine agissait à titre de guide dans un univers médias de plus en plus concentré, notamment après l'achat de Time Warner par AOL.

Inside.com, quant à lui, offrait une mine de ressources pour les "media junkies": nouvelles quotidiennes sur la télévision, la radio, les quotidiens, les magazines, les livres et le cinéma; statistiques sur la consommation des médias; revues de presse exhaustives et potinages recueillis dans les milieux branchés de la télévision et de l'édition.

Inside.com perd tous ses journalistes et devient un portail pour les publications spécialisées de Primedia (Folio, Cable World, Kagan World Media, etc.).

comments powered by Disqus