La référence des professionnels
des communications et du design

24h change de grille

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le quotidien 24h présentait hier une nouvelle grille graphique assortie d'un nouveau logo à ses lecteurs partout au Canada; entretient avec Lucie Leduc, sa vice-présidente, produits.

Qu'est-ce qui a motivé ce changement d'image?
Principalement, notre envie d'offrir une expérience de lecture encore plus enrichissante aux lecteurs ainsi qu'un environnement encore plus accueillant aux annonceurs nationaux. Nous avons apporté ce changement dans nos six marchés canadiens: Montréal, Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto et Ottawa. Il était important pour nous d'y avoir une constance afin de produire l'image d'un 24h unifié. Nous espérons que les lecteurs vont apprécier cette nouvelle grille graphique colorée et qu'elle nous apportera un lectorat encore plus important.   

Quels ont été les changements?
Puisque nous sommes un quotidien gratuit, nous voulions nous distinguer des journaux payants et offrir à nos lecteurs une information diversifiée et rapide à consommer. Sur le plan graphique, tout a été arrondi, pour un effet plus agréable à l'oeil, plus attrayant, inventif et ludique. Les lecteurs de 24h, qui le consultent soit dans le métro, dans l'autobus ou dans le train, ont peu de temps. On a donc aussi réduit la longueur des articles, ajouté plus de visuels et davantage de photos afin de leur donner un survol de l'actualité. Nous avons aussi changé le logo, maintenant arrondi pour aller avec le reste de la maquette et de la grille. Nous y avons ajouté le bleu de Québecor, car nous faisons partie de la famille. De plus, l'espace consacré aux annonceurs se trouve maintenant dans un format modulaire. 

Ce nouveau format modulaire, qu'apporte-t-il aux annonceurs?
Bien que ces changements aient été apportés principalement pour le lecteur, ils mettent les produits et services des annonceurs en valeur puisqu'ils permettent d'éviter l'effet d'escalier, qui arrivait auparavant lorsqu'on cumulait plusieurs annonces les unes par-dessus les autres. Avec les formats modulaires, on tente de réaliser une mise en pages plus esthétique, plus agréable à lire et qui laisse beaucoup de place au contenu. 
Ces formats permettent aussi de créer des sections pour accueillir des annonceurs nationaux. Chaque marché a des spécificités que nous avons conservées, avec des sections pour les annonceurs locaux. Au Québec par exemple, nous avons un partenariat avec Casa pour la section déco et Jobboom pour la section emploi/formation. Mais nous avons aussi créé des sections nationales qui se retrouvent le même jour dans les six 24h en même temps.

comments powered by Disqus