La référence des professionnels
des communications et du design

Aux réseaux sociaux, politiciens!

Accédez ici au billet du blogue d'Adviso.

Adviso vient de publier sur son blogue un guide 101 sur l'utilisation des réseaux sociaux à l'intention des candidats de l'élection québécoise.

Puisque les médias sociaux occupent une part de plus en plus importante de l'attention des consommateurs - plus de 24% des adultes québécois les utilisaient comme source d'information en 2011 selon le Cefrio -, Thoma Daneau, spécialiste des médias sociaux d'Adviso, et auteur du guide, parle d'un «mouvement naturel (ou provoqué) des candidats en politique vers ces plateformes de communications».

L'idée, explique-t-il, est de permettre aux candidats qui ne connaissent pas Twitter et Facebook de bien les utiliser. Et pour cela, il donne des trucs.

«Par exemple, j'informe le monde politique sur le fait que les conversations avec les autres utilisateurs sont publiques, qu'on peut être retweeté et que toute la planète peut lire ce qui a été tweeté et retweeté! Je donne aussi des conseils de rédaction: c'est important d'être authentique. Et le langage non verbal n'est pas aussi difficile à capter sur internet que ce qu'on pourrait penser.»

L'auteur conseille aussi de se méfier des trolls, des gens qui aiment semer la discorde. Il suggère de prévoir 120 caractères pour les tweets afin d'avoir assez d'espace pour les hashtags.

Thoma Daneau croit également qu'il est primordial de miser sur des photos dans ses publications puisqu'il s'agit du contenu le plus apprécié par les fans.

Il parle de plus de l'importance de segmenter ses publications. «Si vous désirez savoir si vos fans sont anglophones sur Facebook, il suffit de regarder les statistiques de votre page.»

Le guide s'adresse à tout le monde, d'après son auteur. «Mais comme il existe déjà beaucoup de guides sur les réseaux sociaux, je voulais axer un peu plus mon texte sur leur utilisation en politique.»

comments powered by Disqus