La référence des professionnels
des communications et du design

V: nouvelle saison, nouveau positionnement

Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour voir toutes les photos

V a profité de la diffusion des Olympiques sur ses ondes pour présenter sa nouvelle image et son nouveau positionnement.

«C'est une décision prise à la suite d'une étude menée ce printemps auprès de plus de 2000 internautes. Comparativement à la concurrence, nous y étions reconnus comme la chaîne la plus jeune d'esprit, énergique, audacieuse et divertissante, et nous avons voulu peaufiner notre positionnement pour accentuer ce qui nous démarque, explique Luc-André Cormier, vice-président, marketing et stratégie numérique. La diffusion des Olympiques représentait par ailleurs une belle occasion de nous présenter sous une nouvelle image, notamment auprès des 35-54 ans, que nous souhaitons cibler pour augmenter nos parts de marché.»

Au coeur de ce repositionnement, V a adopté une nouvelle signature - la passion de divertir - et présente une nouvelle palette de couleurs et une nouvelle typographie. L'offensive initiale compte plusieurs exécutions télé, des annonces imprimées, et elle se décline sur le site de la chaîne et sur ses plateformes de médias sociaux.

«Nous avons voulu mettre de l'avant notre personnalité, notre star système et la diversité des contenus avec du matériel publicitaire de haute qualité, ainsi qu'avec une approche plus dynamique et plus colorée, ajoute Luc-André Cormier. Notre positionnement cherche à nous rendre plus accessibles, mais aussi à refléter que nous sommes une chaîne unisexe. Bien que la télévision soit un média davantage féminin, l'écoute de V est composée à parts égales d'hommes et de femmes.»

Le travail pour le nouveau positionnement, la signature et les déclinaisons stratégiques a été effectué en collaboration avec Taxi, tandis que la création a été réalisée par Troika, une agence californienne spécialisée dans l'habillage de chaînes de télé.

Pour voir le message, suivez ce lien.

comments powered by Disqus