La référence des professionnels
des communications et du design

Le Bureau de la publicité interactive du Canada se penche sur la publicité en ligne

Pour voir le rapport de comScore, cliquez ici (en anglais seulement).
Pour voir le rapport de Kantar Media, cliquez ici (en anglais seulement).

Le Bureau de la publicité interactive du Canada lance une série de rapports de comScore et de Kantar Media sur les tendances du marché concurrentiel de la publicité en ligne au Canada.

Les deux premiers contiennent des données sur les chiffres d'affaires pour l'ensemble de 2011 et couvrent les principales tendances de la publicité par annonce au Canada, dans une variété de secteurs distincts et complémentaires.

De son côté, le document sur la publicité numérique de comScore établit des tendances à partir des données sur la publicité payée, recueillies à l'aide du service Ad Metrix, pour la période du second semestre de 2010 au second semestre de 2011.

«L'étude a révélé que le secteur de la publicité numérique est en constante évolution, explique Bryan Segal, vice-président de comScore. L'encombrement diminue, les publicités sont de plus en plus en médias enrichis et les publicités sont de mieux en mieux adaptées aux médias sociaux. Cela contribue à susciter un intérêt accru pour la marque de l'annonceur. L'avenir s'annonce prometteur, car la multiplication des formats et des stratégies créatives permettra aux marques de mettre davantage l'accent sur le ciblage et les impressions "visualisables", afin d'obtenir plus de présence auprès des consommateurs.»

Pour sa part, l'analyse des tendances en matière de publicité en ligne au Canada de Kantar met l'accent sur les tendances concernant le format et la taille des publicités, et tire des conclusions sur l'encombrement.

«Notre analyse des données des cinq dernières années sur le marché canadien de la publicité en ligne nous a permis de constater que les dimensions des annonces sont de plus en plus uniformes et que les médias enrichis ont de plus en plus la cote, explique Leslie Darling, première vice-présidente, innovation numérique, de Kantar Media Intelligence. À mesure que le marché de la publicité en ligne évolue et se développe au Canada, la question de l'encombrement devient de plus en plus préoccupante. Cela soulève l'importance d'utiliser des formats stimulants comme les médias enrichis pour se distinguer.»

Parmi les conclusions de ce rapport, on observe que les formats standards du Bureau de la publicité interactive du Canada, comme le rectangle moyen et la superbannière, représentent maintenant 72% des annonces en fonction de la taille. Les médias enrichis, eux, représentent environ 52% de toutes les occurrences de publicités par annonce mesurées, soit plus du double de l'utilisation observée en 2007. Et ils sont principalement employés dans les secteurs de l'automobile et de la technologie ainsi que sur les sites de nouvelles.

comments powered by Disqus