La référence des professionnels
des communications et du design

Les légendes du jazz dans des modules de Bell

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Lg2 et Bell présentent le Module des légendes aux visiteurs du Festival international de jazz de Montréal.

Cette campagne comporte trois modules (installés aux coins des rues Clark et Sainte-Catherine, et de Bleury et Sainte-Catherine, ainsi que sur l'esplanade de la Place des Arts). Ils permettent aux passants de revivre les moments forts de la carrière d'artistes ayant marqué l'événement. Le contenu, sélectionné à même les archives du Festival, est entre autres constitué des souvenirs privilégiés des organisateurs.

Ces bornes offrent un avant-goût de l'Expo Bell des Légendes du Festival, à la Maison du Festival Rio Tinto Alcan.

Cette première canadienne en matière de marketing a permis à Bell de communiquer de façon ludique et informationnelle. Des extraits de concerts et d'entrevues donnés par B.B. King, Diana Krall, Miles Davis, Oliver Jones, Oscar Peterson, etc. lors d'éditions passées peuvent y être visionnés.

L'agence-boutique de marketing expérientiel JSEM à pour sa part été mandaté pour la conception des modules et de la technologie qui les accompagne. Trois kiosques extérieurs munis du système D-Imager de Panasonic et d'un capteur de mouvements permettent aux passants d'interagir à partir d'une distance de deux mètres de l'écran et de naviguer parmi le contenu.

Annonceur: Jean-Philippe Fortier, François D'Amour, Daniel Perri
Vice-président et directeur de création: Marc Fortin
Direction de création: Nicolas Dion, Marilou Aubin
Direction artistique: Jean-François Clermont, Geneviève Jannelle
Conception-rédaction: Jean-François Perreault, Geneviève Langlois
Stratégie: Rafik Belmesk
Service-conseil: Samia Chebeir, Julie Monette, David Legendre, Jacinthe Meek
Production électronique: Élyse Bleau
Réalisation: JSEM, Jonathan Singer
Programmation: Numérix, Dragan Ilin 
Studio de son/ingénieur: Boogie
Collaboration - Recherche matériel audiovisuel: André Ménard, Festival International de Jazz de Montréal

comments powered by Disqus