La référence des professionnels
des communications et du design

Les grands des technologies de l'information à Montréal

Le site du Congrès mondial sur les technologies de l'information 2012

Le Congrès mondial des technologies de l'information aura lieu au Palais des congrès de Montréal du 22 au 24 octobre.

Cette rencontre, qui a lieu tous les deux ans et qu'organise l'Alliance mondiale des services et des technologies de l'information, est devenue le plus important rassemblement mondial des technologies de l'information. Conférenciers, penseurs et chefs d'entreprise de renom du monde entier y sont invités. On pourra y entendre, par exemple, Larry King, Wim Elfrink, Bernard Charlès, Juliana Rotich, Andrew P. McAfee, Tom Jenkins, Robert Youngjohns, et Peter A. Bruck.

Placé sous le thème «Une vision pour une société numérique mondiale», le congrès présentera dans le cadre d'une conférence de trois jours plus de 100 conférenciers. Il devrait attirer jusqu'à 3000 délégués et 300 représentants des médias provenant de plus de 80 pays.

Selon les promoteurs du congrès, l'objectif de produire un impact sur le développement économique et social par des échanges politiques, pratiques, tendances et idées sur les technologies de l'information. On y abordera des thèmes associés aux rôles de celles-ci dans divers secteurs: économie, environnement, administrations publiques, soins de santé, éducation et mobilité.

«En fait, c'est un peu comme les Olympiques des technologies de l'information, estime François Morin, président du congrès. On a des conférenciers de très haut calibre et c'est un événement qui se veut une plateforme de réflexion sur l'évolution des technologies de l'information.»

Et Montréal, sur le plan international, poursuit-il, est quand même très bien positionnée et à une bonne réputation par rapport à la masse critique des ressources en technologie de l'information. «Qu'on pense à nos universités et à nos entreprises. Cette réputation internationale a fait en sorte que nous avons été choisis.»

Par ailleurs, François Morin veut donner la parole à l'utilisateur lors de l'édition 2012. Pourquoi? «Parce que les réseaux sociaux ont pris deux depuis deux ans énormément d'ampleur et sont devenus une tendance lourde. Dans cette foulée, on a orienté notre programme sur l'utilisateur. Les personnes invitées proviennent donc plus de ce côté que de celui du fabricant ou des gros joueurs comme IBM et Microsoft. Et l'on va utiliser énormément la technologie pour parler, justement, de technologie, en plus de donner la chance à des sociétés québécoises de s'afficher et de montrer leur expertise.»

Fait à noter, c'est la deuxième fois seulement que l'événement se tiendra au Canada; Toronto l'avait accueilli en 1986.

comments powered by Disqus