La référence des professionnels
des communications et du design

Balnea: vers une expérience de contenu

L'Été des chefs 2012. Photo: Shawn Bennett

Fondée en 2005, le Balnea spa, réserve thermale a récemment lancé son premier concours pour la relève en design, en plus de revenir avec l'Été des chefs, sa compétition gastronomique estivale. Entrevue avec Stéphanie Émond, présidente et fondatrice.

Qu'est-ce qui fait votre originalité?
Nous sommes l'un des premiers spas à avoir développé un concept avec des architectes. L'idée était de faire vivre une expérience différente à notre clientèle. Nous avons poussé les produits du spa traditionnel vers une expérience de détente plutôt qu'une simple activité. Il était important d'allier nos intérêts - design, gastronomie et architecture - à notre entreprise afin de faire vivre aux visiteurs une expérience complète par l'amalgame de plusieurs petites expériences.

Quelle est votre stratégie au plan du contenu?
Notre communauté virtuelle prend de plus en plus d'importance; c'est une communauté vivante dans laquelle on met beaucoup d'énergie. On investit peu dans la publicité. Chaque année, on associe plutôt notre expertise à celle nos partenaires. On préfère mettre du temps à l'interne pour concevoir des produits et des concepts. On croit vraiment qu'à long terme, c'est plus profitable, même si ça demande davantage d'énergie. L'Été de chefs, le concours relève design avec le Sidim, les journées sportives sont des exemples de ce travail.

Concrètement, quelles sont les nouveautés cette année?
Balnea encourage la relève et les artisans d'ici grâce à des concours et des partenariats. Cette année, on s'associe à de nouveaux joueurs locaux: La Face Cachée de la Pomme, Les Touilleurs et Pâtisserie Rhubarbe, par exemple. Le spa est une expérience haut de gamme qui se veut accessible. On ne peut pas atteindre tout le monde, mais on essaie de se diversifier et de bonifier notre offre.

comments powered by Disqus