La référence des professionnels
des communications et du design

Danse Danse: défis stratégiques

Clothilde Cardinal, codirectrice de Danse Danse

La compagnie de danse contemporaine Danse Danse fête son 15e anniversaire; Infopresse s'entretient avec Clothilde Cardinal, codirectrice, qui revient sur la façon dont son groupe se positionne.

Créée à Montréal par l'ancien danseur Pierre Des Marais, l'organisation a dès le début choisi de diversifier son offre pour toucher un public varié. Pour ses 15 ans, elle propose la plus grosse saison de son histoire.

Qu'est-ce qui fait la particularité de Danse Danse?
La danse, c'est une multitude de styles et d'esthétique, et la programmation est ce qui nous différencie réellement. Depuis notre naissance, notre position artistique est de mettre plusieurs styles de l'avant. Pour cela, nous avons développé une série internationale pour compléter l'offre locale.

Quelles stratégies mettez-vous en place pour vous démarquer dans un marché comme Montréal?
Dès les débuts, nous avons compris que notre clientèle était très diversifiée. Il y en a une jeune, mais aussi une plus âgée. Notre défi était complexe à ce chapitre, et nous avons choisi au départ de briser les tabous de la danse contemporaine, souvent qualifiée de «plate et incompréhensible». La stratégie générale était de créer des événements artistiques uniques. Il y a énormément de compétition à Montréal. Contrairement à d'autres formes d'art, nous sommes présents sur une courte période. Il faut vite capter l'imaginaire. Nous avons décidé de bonifier notre offre en saison en proposant des spectacles sur une plus longue période avec la série cinquième salle, en partenariat avec la Place-des-Arts. Nous avons misé sur l'effet festival.

Vous avez également développé une identité à la fois simple et reconnaissable. Pourquoi avoir pris cette voie?
Toute la signature visuelle est conçue à l'interne. La question était: Comment, en peu de temps, aller chercher un spectateur qui ne connaît pas nécessairement la danse? La réponse s'est imposée: avec l'image. Nous sommes restés beaucoup dans l'imprimé, mais bien évidemment, nous réalisons un virage vers le numérique. En plus de notre présence en affichage et dans les journaux, nous avons notamment mis au point des stratégies sur Facebook et Twitter. Et puis, l'esplanade de la Place-des-Arts est devenue une plateforme de diffusion très forte.

comments powered by Disqus