La référence des professionnels
des communications et du design

Pourquoi tous mes écrans ne se parlent-ils pas encore?

Jean-Pascal Mathieu est directeur de l'innovation de Nurun et directeur de Nurun Lab
La société NDS a imaginé un prototype qui propose un mur du salon qui soit un immense écran divisible en portions qui changent de rôle en fonction de qui est devant ou du moment de la journée

Chaque mois, Jean-Pascal Mathieu, directeur de l'innovation de Nurun et directeur de Nurun Lab, partage une de ses trouvailles; ici, la technique du responsive design.

Le responsive design, dans le jargon des développeurs de sites internet, est une technique qui permet d'optimiser l'expérience de l'utilisateur en fonction de l'appareil qu'il emploie pour naviguer sur un site web. En caricature (pardon pour les experts), une photo va par exemple se positionner à droite de l'écran s'il y a la place (sur un ordi), mais sous le reste du contenu s'il n'y a pas la place (sur un téléphone). Si vous n'avez pas compris, essayez de modifier la taille de la fenêtre de ce site.

Si l'on élargit un peu ce concept et qu'on part du principe que nous sommes de plus en plus nombreux à posséder plusieurs écrans, à commencer par celui de la télévision, il ne faudra pas longtemps avant que ne surgissent des expériences de responsive design multiécrans. Si j'ai un téléphone, une tablette et un téléviseur dans mon salon, quelle est la meilleure façon de déguster The Voice? La vidéo sur la tablette et les tweets en direct sur le téléviseur, le téléphone comme télécommande? Si j'ai un profil d'hyper-twitter, sera-t-il mieux de garder la tablette pour cet usage et la vidéo sur la télé? Puis-je regarder deux vidéos à la fois, par exemple avec deux angles de caméra? Quelle est la meilleure configuration pour cela? Faut-il en décider pour l'utilisateur ou lui laisser la main? On le devine, un champ d'investigation à son balbutiement?

La société NDS, repérée par Wired, a imaginé un prototype qui repousse cette idée en proposant un mur du salon qui soit un immense écran divisible en portions changeant de rôle en fonction de qui se trouve devant ou du moment de la journée.

Cette expérience le montre, l'agitation conceptuelle autour de la connexion (enfin?) du grand écran fixe du salon bat donc son plein. En attendant de toucher (enfin?) le plus grand nombre?

comments powered by Disqus