La référence des professionnels
des communications et du design

Créativité média: un tour d'horizon international

Cliquez ici pour une vidéo sur l'initiative de Volkswagen
Cliquez ici pour une vidéo sur l'expérience en réalité augmentée de la chaîne BBC
Cliquez ici pour découvrir la tactique de recrutement de Jung von Matt
Cliquez ici pour connaître le principe derrière la carte professionnelle d'Optic Gallery
Cliquez ici pour une vdéo sur l'utilisation de Google Street View par Toyota

Cette semaine, on note des utilisations détournées du web, une exploitation inédite de Google Street View, une expérience en réalité augmentée et une carte professionnelle qui sort de l'ordinaire.   

* Volkswagen voulait dissuader les consommateurs de se procurer des copies de ses pièces. AlmapBBDO a donc acheté des publicités sur YouTube, avant de les diffuser sur des imitations de célèbres vidéos de musique. Sous la signature Don't accept imitations. Prefer Original Parts, les bannières invitaient les utilisateurs à cliquer, pour ensuite les rediriger automatiquement vers les vidéos originaux. Selon le fabricant, pour chaque tranche de 100$US dépensée, ils ont obtenu en moyenne 125 000 visionnements et environ 500 clics.

* Pour promouvoir le lancement en DVD/Blu-Ray de son documentaire Frozen Planet, la chaîne BBC a déployé une tournée en réalité augmentée dans différents centres commerciaux aux États-Unis. Créée avec la collaboration d'Appshaker, l'application permettait aux passants de se voir, sur un écran géant, sur une banquise en compagnie des différents animaux caractéristiques de cet environnement. Bien que cette initiative rappelle une déployée il y a quelques mois par National Geographic, on doit en saluer le réalisme et sa déclinaison en tournée.

* En Belgique, Google Street View ne pouvait présenter un aperçu complet des villes, car certaines rues étaient trop étroites pour les véhicules Google captant les images. Pour attirer l'attention sur la petite taille de l'iQ de Toyota, le fabricant automobile et l'agence Happiness Brussels ont donc eu l'idée d'effectuer le travail de Google en munissant leurs petites voitures de caméras. Un site web a également été créé pour permettre aux utilisateurs de signaler les rues manquantes et ainsi inciter Toyota à y remédier.

* À la recherche de directeurs artistiques, l'agence allemande Jung von Matt a trouvé une approche innovante et astucieuse pour rencontrer des designers. Sachant que ces derniers utilisaient souvent la plateforme Lipsum.com (50 000 visites quotidiennes), afin d'obtenir du Lorem ipsum (faux texte) pour leurs maquettes, l'agence a manipulé la plateforme pour créer un cheval de Troie. En fait, les textes copiés par les designers se transformaient une fois collés en offre d'emploi, et elles contenaient un hyperlien permettant de soumettre sa candidature. Au terme de l'initiative, l'offre a été copiée 220 000 fois et a généré plus de 14 000 clics.

* En Inde, l'agence Ogilvy & Mather New Delhi a réinventé la carte professionnelle de l'opticien Optic Gallery, pour lui redonner une vocation utile. En perçant un simple petit trou sur les cartes, on a recréé un mécanisme optique qui permettait aux utilisateurs de lire sans lunettes. Les cartes ont notamment été remises aux gens qui attendaient leurs lunettes en réparation, afin qu'ils puissent lire pendant l'attente, puis ont été distribuées à de nombreux passants. Selon l'agence, tout comme pour leurs lunettes, les utilisateurs ont développé un attachement aux cartes et ont tenu à les conserver pour leur utilité.

comments powered by Disqus