La référence des professionnels
des communications et du design

Le sens du rythme

Guillaume Thérien

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Guillaume Thérien, 29 ans, directeur des ventes et du marketing de l'Opéra de Montréal.

«J'ai toujours été passionné par la musique. À 17 ans, je suis allé cogner aux portes de BMG, mais je ne parlais pas anglais, et l'on m'a conseillé de continuer d'étudier!», explique Guillaume Thérien, qui a finalement amorcé sa carrière aux ventes chez BMG Sony à la fin de ses études à HEC Montréal, en 2004. À cette époque, la vague web déferlait sur le Québec et l'industrie de la musique, avec notamment les notions de téléchargement et de diffusion en flux. «Mais les gros joueurs tardaient à emboîter le pas, et j'y croyais énormément», dit-il. Il fait donc le saut chez Mosaic Montréal, une agence spécialisée en marketing expérientiel, qui exploite aussi des bureaux à Toronto et à Dallas. Mosaic, qui avait remporté le contrat de la mise en marché des sonneries musicales de Rogers, l'a engagé pour sa connaissance de l'industrie musicale. Les choses allaient bon train, mais il a choisi, en 2008, de prendre une pause pour réaliser un grand rêve: faire le tour du monde avec sa copine. Quinze mois, 35 pays et un blogue (D'un continent à l'autre) plus tard, il est revenu chez Mosaic, où il a été directeur jusqu'en 2011. Puis, de retour à ses premières amours, Guillaume Thérien est entré à l'emploi de l'Opéra de Montréal, l'automne dernier, comme directeur des ventes et du marketing. Il souhaite entre autres y revoir l'approche auprès de la clientèle, puis la personnaliser pour mieux cibler le marché. «Avec l'Opéra, j'ai la chance de jouer un rôle dans l'écosystème culturel de Montréal. Je fais partie de la discussion et j'ai beaucoup de liberté pour changer les façons d'agir.»

Retrouvez cette chronique dans le plus récent numéro du magazine Infopresse, actuellement en kiosque.

comments powered by Disqus