La référence des professionnels
des communications et du design

Avec style

Anik Lacasse-Richard, 28 ans, blogueuse mode

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Anik Lacasse-Richard, 28 ans, blogueuse mode.

«Quand j'ai commencé, il y a trois ans, il n'existait presque pas de blogues sur la mode montréalaise. Je me suis donc fait connaître assez naturellement», dit Anik Lacasse-Richard au sujet de son blogue Montréal in style. Elle a d'abord étudié la photographie à la Cité Collégiale d'Ottawa avant de déménager à Montréal pour y obtenir un diplôme en design de mode au Collège LaSalle. Ensuite, elle a travaillé dans l'industrie du vêtement, pour Buffalo, faisant partie de l'équipe de design de jeans. Puis, Anik Lacasse-Richard a voulu explorer d'autres avenues de la mode, et c'est à ce moment que Montréal in style est né. «Quand mon blogue a pris de l'ampleur par le bouche à oreille, j'ai commencé à me faire contacter par l'industrie pour différents projets», dit-elle. Aujourd'hui gérante à la boutique Unicorn, elle est aussi pigiste pour des magazines de mode en ligne. Récemment, elle a même fait partie des 10 blogueuses du monde, et la seule au Canada, approchées par Givenchy pour une offensive sur les réseaux sociaux. Dans l'esprit d'une campagne pour le parfum Very Irrésistible, mettant en vedette l'actrice Liv Tyler, les blogueuses choisies devaient prendre 20 photos d'elles avec une ambiance énergique et rock, qui seraient publiées sur la page Facebook de Givenchy. «Je n'y croyais pas au début! Mais quand ils m'ont expliqué le concept et envoyé le contrat, j'ai vu que c'était bien réel.» Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que son blogue lui valait des projets. En plus d'être mandatée par Le Complexe Les Ailes pour enrichir son blogue, elle a déjà joué le rôle de styliste pour la designer Mulcair. «Je touche un peu à tout avant de trouver ce qui me convient, mais mon rêve demeure de travailler dans un magazine de mode.»

Retrouvez cette chronique dans le plus récent numéro du magazine Infopresse, actuellement en kiosque.


comments powered by Disqus