La référence des professionnels
des communications et du design

Sport + RP

Credit photo: Émilie Dutil-Bruneau

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Rémi Aboussouan, 25 ans, chargé de projets chez National et rédacteur en chef d'AccrofootMag.

Rémi Aboussouan a eu la passion du football alors qu'il étudiait au Collège Notre-Dame. Il s'est ensuite dirigé au Cégep André-Grasset pour y poursuivre sa carrière sportive, et avec quatre amis, a eu l'idée de lancer un site de référence pour le football québécois. «Nous fréquentions sans cesse le site NFL.com pour y lire les dernières mises à jour. On a alors constaté qu'aucun site d'ici ne nous renseignait sur le football québécois.»

De là est venue la création d'Accrofoot.com, rapidement devenu une référence. En plus de leurs études respectives, les cofondateurs ont enrichi le site durant trois ans sur le football universitaire et collégial québécois, mais aussi sur la Ligue nationale de football et la NCAA, qui régit le sport collégial et universitaire aux États-Unis. En marge, les collaborations se sont vite enchaînées pour le journaliste: Football Québec, RDS.ca, CKAC Sports, La Tribune, etc.

Le choix d'une université s'est ensuite imposé. Conquis par les communications, Rémi Aboussouan a choisi l'Uqam, université sans équipe de football, mais offrant ce qu'il estimait être un excellent programme de journalisme. Alors tous très occupés par leurs études respectives, lui et ses cofondateurs ont mis fin au site pour se concentrer sur leurs carrières. Mais alors qu'il croyait l'aventure terminée, un ancien collègue l'a approché pour lui offrir le poste de rédacteur en chef d'un magazine papier sur le football, qu'il désirait lancer, une offre difficile à refuser. En raison de la notoriété du défunt site, le nom AccrofootMag a été récupéré pour le projet. «Il s'agit d'une aventure un peu folle à l'ère du numérique, mais on s'est lancé, mais on y croyait. Depuis, nous ne recevons que de bons commentaires des artisans du milieu.»

Outre cette activité personnelle, Rémi Aboussouan est aussi chargé de projets pour le cabinet de relations publiques National. Je n'avais pas de formation en relations publiques, mais tout en étant complètement différent du journalisme, je trouve que ça se ressemble un peu.» Ce nouveau poste a donc signifié de redoubler d'efforts pour combiner ses deux occupations. Chez National, il fait partie de l'équipe Communication numérique et information stratégique, et met la main à la pâte pour différents comptes, chaque fois afin de conseiller les clients quant à leur stratégie numérique, spécifiquement celle sur les réseaux sociaux. «J'ai la chance d'avoir pour mentor Bruno Guglielminetti, qui m'a pris sous son aile, et c'est l'une des principales raisons pour laquelle je me plais ici.»

Retrouvez cette chronique dans le plus récent numéro du magazine Infopresse, actuellement en kiosque.

comments powered by Disqus