La référence des professionnels
des communications et du design

Steve Rosenblum: «Les médias mobiles se portent bien au Canada»

Consultez tout le rapport sur les médias mobiles du Bureau de la publicité interactive du Canada.

Les revenus issus de la publicité mobile ont grimpé de 105% en 2010 selon le rapport du Bureau de la publicité interactive du Canada, Mobile in Canada: A Summary Of Current Facts + Trends. 

Estimée à 22,8 millions$ en 2009, l'industrie de la publicité mobile au Canada a plus que doublé ses revenus en 2010, pour atteindre 46,6 millions$. Cette croissance est portée principalement par les dépenses en liens avec les recherches des utilisateurs, qui ont généré 17,1 millions$, une progression de 154%, puis par l'affichage mobile et la commandite (revenus de 15,6 millions$ pour une progression de 206%) et par la publicité par envoi de messages (12,5 millions$ pour une croissance de 17%). 

Du côté des utilisateurs, 28% se souviennent d'avoir vu des publicités sur leur appareil, 16% ont numérisé un code 2D ou un code à barres, et 16% ont accédé à une forme de paiement électronique. Quant aux activités que les détenteurs de téléphone intelligent pratiquent, le téléchargement d'applications arrive au premier rang, avec 85%, devant les recherches (76%), l'utilisation de courriel (69%) et l'accès aux réseaux sociaux et aux blogues (59%).

«Les médias mobiles se portent bien au Canada et dans le monde, et tout comme ce fut le cas pour internet, les Canadiens sont parmi les premiers à adopter la plupart des fonctionnalités de ce média propices au marketing», explique Steve Rosenblum, directeur de la recherche du Bureau de la publicité interactive du Canada. D'ailleurs, le rapport IAB US Global Mobile Anthology soulignait récemment que le Canada se trouve au troisième échelon et devance les États-Unis quant à la quantité d'utilisateurs de téléphones intelligents parmi le nombre total d'abonnés aux services mobiles. En fait, 85% des Canadiens possèdent un téléphone mobile, alors que 45% détiennent un appareil intelligent.

Par ailleurs, le taux de pénétration des tablettes numériques était estimé à 10% chez les adultes canadiens en 2011.

Pour tous les détails de cette étude, consultez le rapport.

comments powered by Disqus