La référence des professionnels
des communications et du design

Ressources humaines: utiliser les médias sociaux pour recruter

Didier Dubois, associé principal de HRM Groupe

Didier Dubois, associé principal de HRM Groupe, propose dans le cadre du Campus Infopresse, en compagnie d'Émilie Pelletier, associée principale du Groupe Marketing RH, une formation sur le sujet.

De quelle façon les médias sociaux peuvent-ils être utilisés dans le processus de recrutement?
Ces médias font désormais partie du coffre à outils du recruteur. Ils procurent une belle occasion d'identifier des candidats potentiels et d'établir un contact avec eux. Sur les médias sociaux, il n'est cependant pas suffisant d'afficher des postes, car les candidats s'attendent à pouvoir dialoguer avec des représentants de l'organisation.

Cette pratique se substitue-t-elle au recrutement traditionnel?
Non, les médias sociaux sont complémentaires au recrutement traditionnel. Le mix-média RH doit inclure une combinaison d'outils qui permettront d'atteindre adéquatement les candidats ciblés. De plus, certains segments sont encore imperméables aux médias sociaux en matière de recrutement. Pour eux, les médias traditionnels sont donc des plus pertinents.

Les résultats sont-ils facilement quantifiables?
Certains outils, comme ceux proposés par LinkedIn, ont démontré leur efficacité et leur pertinence en matière de rendement d'investissement, surtout si on les compare à certaines pratiques traditionnelles plus dispendieuses, comme les chasseurs de têtes. De plus, il est aujourd'hui possible de mesurer l'efficacité de chaque plateforme avec des outils d'analyse de fréquentation. La grande force des médias sociaux réside toutefois dans le dialogue. Il permet de mieux positionner l'entreprise comme employeur de choix et, en ce sens, les processus peuvent s'avérer plus longs qu'avec une méthode traditionnelle.

Recruter au moyen des réseaux sociaux représente-t-il des défis particuliers que ceux qui souhaitent les utiliser doivent prévoir?
Les recruteurs doivent s'approprier cette nouvelle approche, ce qui est loin d'être chose faite. Dans un contexte opérationnel et dans l'urgence, il est souvent plus facile de recourir à une méthode mécanique et normative que de développer un véritable contact avec les candidats.

Est-ce que seuls les professionnels en RH doivent s'intéresser au recrutement 2.0?
Tous les professionnels responsables du recrutement ou ceux qui les soutiennent par leur expertise devraient être interpellés par le sujet. Les professionnels des communications et du marketing doivent donc s'y intéresser, car ils pourraient être appelés à jouer un rôle-conseil dans le recrutement. Il faut le dire, c'est un domaine très spécialisé puisque les candidats peuvent être considérés comme des clients de l'organisation, mais des clients qui s'engagent dans une relation à long terme avec elle. Le parallèle avec les clients a donc sa pertinence, mais aussi ses limites.

La formation se déroulera le 24 avril. Pour plus d'information: campus@infopresse.com ou (514) 840-3377.

comments powered by Disqus