La référence des professionnels
des communications et du design

PMB: stabilité chez les magazines

Jean-François Bourdeau, directeur, recherche média, de Touché! PHD, analyse les récentes données PMB concernant le lectorat des principaux magazines québécois.

«Même si le lectorat global moyen des publications francophones a diminué de 7% depuis deux ans, l'on observe une certaine stabilité depuis 12 mois. Le nombre de lecteurs par exemplaire demeure lui aussi stable à 4,3 personnes par magazine, bien que les écarts soient souvent importants entre les différents titres. Vous trouverez le détail du lectorat des magazines dans le tableau ci-joint.

Pour la première fois, PMB rapporte les habitudes de lecture des Québécois possédant une tablette. Bien que nous ne soyons que 3% des francophones québécois à posséder un tel outil, selon PMB, il semble qu'en détenir un entraîne un effet positif sur la lecture des magazines. En effet, alors que les Québécois consultent 4,9 magazines en un mois, les propriétaires de tablettes en lisent 5,9 en moyenne. La technologie permet ainsi aux lecteurs d'avoir leurs magazines toujours ou presque (plus grande proximité) sans en être encombrés. Chaque Québécois passe en moyenne plus de 3,5 heures par mois à consulter ses magazines préférés.

Sans sonner la fin des exemplaires de papier, les tablettes tactiles ajoutent une dimension interactive à l'expérience de lecture, en plus de procurer de belles possibilités aux annonceurs, qui accompagnent les lecteurs pratiquement partout. Comme plusieurs études l'ont déjà démontré, les versions électroniques des magazines atteignent un public généralement plus jeune, davantage scolarisé et plus aisé que la moyenne.»

comments powered by Disqus