La référence des professionnels
des communications et du design

Kony 2012 est peut-être le plus grand succès viral de l'histoire

Vidéos ayant atteint le plus rapidement 100 millions de visionnements

Selon Visible Measures, aucune autre vidéo n'avait encore connu une progression aussi rapide.

"Dear Joseph Kony, I'm Gonna help Make you FAMOUS!!!! We Will stop YOU #stopKONY! All 6 000 000 of my followers, RT NOW!!! Pls!" À l'image de Sean Combs (P. Diddy), auteur de ce Tweet, une myriade de célébrités, allant de Lady Gaga à George Clooney en passant par Bill Gates et Mark Zuckerberg, ont endossé et diffusé la campagne Kony 2012, lancée par Invisible Child, pour en faire un immense succès viral. 

Ayant dépassé 112 millions de visionnements en seulement six jours, il s'agit en effet de la vidéo ayant atteint les 100 millions le plus rapidement de l'histoire du web, selon Visible Measures, une plateforme d'analytique et de publicité consacrée aux vidéos «sociales».

En comparaison, la vidéo de Susan Boyle à Britain's Got Talent avait pris neuf jours pour atteindre cette marque, tandis que le clip Bad Romance de Lady Gaga en avait nécessité 18. D'une perspective publicitaire, seules deux autres campagnes avait obtenu plus de 100 millions de visionnements: Will it Blend de Blendtech et Live Young d'Evian, laquelle avait d'ailleurs mis 416 jours pour atteindre ce seuil.

Visionnée plus de 74 millions de fois sur YouTube, la vidéo Kony 2012 l'a également été plus de 38 millions de fois sur les plus de 750 copies qui circulent sur le web, alors que la page Facebook de l'organisme Invisible Child compte désormais plus de 2,9 millions d'abonnés et son compte Twitter au-delà de 408 000.

Si cette campagne pourrait faire école en raison de son grand succès, les leçons à tirer pourraient toutefois être plus mitigées. En effet, les critiques négatives ont été de plus en plus nombreuses dernièrement, plusieurs soulignant entre autres l'empressement des gens à partager la vidéo et le manque de recherche face l'organisme à la source. Tel que le soulignait le Nouvel Observateur, «l'association n'a été notée que deux étoiles par Charity Navigator, un organisme chargé d'évaluer la fiabilité financière des ONG et à qui Invisible Children a refusé l'accès à ses comptes. L'association reconnaît elle-même que seuls 31% des dons qu'elle reçoit sont directement utilisés sur le terrain.»

comments powered by Disqus