La référence des professionnels
des communications et du design

Le Montréal inc. invité à pédaler pour la Fondation du maire

Pour accéder au site cliquez ici

Dans le cadre de la première édition du Rallye Montréal incInfopresse s'est entretenu avec Liette Lamonde, directrice générale de la Fondation du maire, et Mirella Di Blasio, présidente de Lulu conception d'événements.

Pourquoi organiser un tel rallye?
L.L.
L'idée est venue d'un lunch avec le responsable des communications et du marketing de la société de vélos libre-service qui gère le Bixi. Au fil de la discussion, nous cherchions un moyen pour nous rapprocher et produire un événement qui viserait la communauté d'affaires de Montréal. Nous sommes un organisme de bienfaisance financé à 80% par les entreprises privées. Notre défi est de diversifier nos sources de revenus et d'assurer ainsi le financement adéquat pour servir notre clientèle, soit aider des jeunes entrepreneurs. Nous voulions aller chercher une nouvelle clientèle avec les chefs de PME et, du même coup, solliciter des gens intéressés par notre cause. Ainsi, nous avons développé une formule d'événement plus participative pour les atteindre. Ils se sentent davantage touchés par ce genre d'événement, de style défi sportif où ils peuvent participer en équipe.

M.B. Le rallye est un défi sportif, intellectuel et culturel. Les entreprises constituent des équipes de cinq personnes pour un rallye de 20 kilomètres en Bixi. Grâce au rallye, la Fondation espère obtenir une certaine pérennité avec l'événement qui sera annuel. On souhaite qu'il devienne un rendez-vous en mai pour lancer le printemps. Les entreprises font vivre une communauté, et c'est un moyen de leur procurer de la notoriété. Le rallye veut donner une chance aux petites et moyennes entreprises, firmes d'avocats et de comptables, et organisations qui n'ont pas la chance de se faire voir, faute de moyen et de budget.

Quel est l'engagement des commanditaires?
L.L. Nous avions conscience que les entreprises qui participent à ce genre de commandites ont une visibilité restreinte. Ce type d'événements reste peu visible au grand public. Nous cherchions un moyen de maximiser la notoriété des entreprises qui souhaitaient y participer et offrir une expérience avec la marque. On cherche à sortir du moule des commandites traditionnelles.

M.B. Les annonceurs ont la possibilité de se faire voir auprès du grand public ainsi que des 60 équipes et des 300 participants du rallye. De leur côté, les petites et moyennes entreprises ont la chance, avec le parcours, de se faire voir par le grand public en s'arrêtant aux haltes pour résoudre des énigmes qui font appel à l'intellect, à leur culture et à leur niveau sportif. En somme, les plus petites entreprises font le parcours, alors que les plus grandes commanditent les haltes.

L'événement, présidé par Pierre Pomerleau, de Pomerleau, aura lieu le 23 mai, à 14h au centre-ville de Montréal.

comments powered by Disqus