La référence des professionnels
des communications et du design

Igloofest : « Nous pouvons maintenant être créatifs et agir différemment »

Les quatre fondateurs de l'Igloofest: Louis-David Loyer, Nicolas Cournoyer, Michel Quintal et Pascal Lefebvre Photo : Miguel Legault

Cette semaine, dans notre rubrique Entreprises créatives, focus sur l'Igloofest, un événement en pleine croissance qui a su saisir le potentiel de l'hiver. 

De 4000 personnes à sa première édition en 2007, Igloofest a, cette année, battu un record de participation avec près de 70 000 visiteurs. Ambiance survoltée, décor de glace, programmation puisant parmi les meilleurs DJ locaux et internationaux, l'événement est désormais un incontournable de l'hiver montréalais.  

Nous avons connu une progression constante chaque année. Évidemment, cela génère un budget de plus en plus gros qui nous permet d'attirer des artistes de grande envergure, explique Michel Quintal, cofondateur ainsi que directeur du marketing et de la programmation. Maintenant, nous sommes dans une position qui nous permet d'essayer de nouvelles choses et d'être créatifs dans notre approche, notamment notre façon de travailler avec nos commanditaires. Chaque annonceur a son image propre et des objectifs précis. Notre défi est donc de trouver avec eux des solutions qui correspondent à la fois à la marque, à l'événement et à la clientèle. L'idée est que tout le monde en sorte gagnant, surtout le festivalier. Une commandite gagne donc à être intégrée pleinement à l'événement afin qu'elle y ajoute une valeur. »

Cette année, les festivaliers ont d'ailleurs pu s'amuser en jouant du tam-tam sur un glacier interactif signé Saporo, puis participer à un concours de souk à la corde organisé pour Guru. « Les gens retrouvent leur coeur d'enfant quand ils viennent à l'Igloofest. Cela rend l'événement populaire et nous offre une grande latitude. En plus, par le lieu que nous occupons, notre décor éphémère et le froid de l'hiver québécois, l'événement a une certaine unicité très apprécié des commanditaires. »

Alors que l'an dernier, plus de 25 % des participants provenaient d'un rayon de plus de 80 km à l'extérieur de Montréal, l'entreprise a développé depuis quelques années des stratégies avec Tourisme Montréal afin d'attirer une clientèle provenant de l'international. « Nous avons constaté que de plus en plus de festivaliers viennent de l'étranger; plusieurs du nord-est des États-Unis et de la France, mais aussi des Argentins, des Brésiliens, etc. Maintenant que l'Igloofest est bien ancré dans le paysage montréalais, nous avons le beau défi de le faire croître sans qu'il devienne grand public. Nous aimons notre petit côté champ gauche, et notre mission reste de faire découvrir des artistes de talent d'ici et d'ailleurs. »

comments powered by Disqus