La référence des professionnels
des communications et du design

Sources d'information : internet affiche la plus forte progression

Principale source d'information utilisée pour consulter l'actualité et les nouvelles

Si la télé constitue toujours la principale source d'information pour les adultes québécois (41 %), internet a pour sa part connu une progression fulgurante, passant de 15 % en 2010 à 30 % en 2011. C'est ce que montrent les données du Cefrio révélées dans le dernier fascicule Netendances 2011 : Internet comme source d'information des Québécois.

La télévision a perdu 14 points de pourcentage par rapport à 2010 et 22 depuis 2008. Chez les 18-44 ans, internet est déjà numéro un. Les 18-24 considèrent à 43,4 % les réseaux sociaux comme source d'information principale, tandis les 25-44 ans utilisent à 24,1 % les sites web de nouvelles et d'actualité.

Dans l'ensemble, les sites de nouvelles et d'actualité (Cyberpresse, Le Devoir, Radio Canada, etc.) arrivent en tête des sources d'information internet, alors qu'ils constituent la principale source pour 14,1 % des gens. Au deuxième rang, les médias sociaux obtiennent 9,2 %, devant les portails d'information (Canoë, Sympatico, MSN, etc.), troisièmes, avec 5,4 %.

Par ailleurs, la presse écrite et la radio affichent des résultats stables, occupant les deux derniers rangs des quatre grands médias étudiés. La presse écrite est, de son côté, prisée par les 45 ans+ ainsi que les retraités (plus de 20 %), les personnes sans enfant à la maison (19,1 %), les diplômés universitaires (20,1 %) et les résidents de Québec (22,3 %). En dernière position, la radio stagne depuis quelques années, ayant la faveur de 11,4 % des participants.

« Suivre les bulletins de nouvelles télévisés ne semble plus une habitude aussi fortement ancrée chez les adultes de moins de 45 ans, car ils optent maintenant pour internet, explique Claire Bourget, directrice de la recherche marketing du Cefrio. En 2010, 23 % des 18-24 ans citaient internet comme principale source d'information, et 50 % se référaient à la télé. En 2011, 53 % des jeunes adultes privilégiaient internet et seulement 26 %, la télévision. En seulement un an, les habitudes des 18-24 ans ont radicalement changé. »

« Bien qu'il survient plus vite que prévu, le fait qu'internet devienne la principale source était inévitable,  estime pour sa part Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l'Uqam. Maintenant plus mobiles, les adultes québécois veulent suivre l'actualité tout le temps et partout. Les médias traditionnels devront s'ajuster à cette nouvelle réalité pour rester en vie. »    

Pour consulter Netendances 2011 : Internet comme source d'information des Québécois, cliquez ici.

comments powered by Disqus