La référence des professionnels
des communications et du design

Léger Marketing achète une firme suisse

Jean-Marc Léger, président de Léger Marketing

En entrevue avec Infopresse, Jean-Marc Léger revient sur l'acquisition en décembre dernier par Léger Marketing d'un institut de recherche marketing suisse, Isopublic.

Dans quel contexte s'inscrit cet achat?
Léger avait réalisé quatre acquisitions depuis 2000, à Toronto, Edmonton, Calgary et Philadelphie, s'assurant ainsi une présence au Canada et aux États-Unis. La prochaine étape était une incursion en Europe, et Isopublic représentait une très bonne occasion de le faire. Située à Zurich, elle est la plus ancienne firme de recherche marketing en Suisse et compte 20 employés permanents en plus de 350 interviewers habitués de mener des sondages internationaux. Nous totalisons maintenant 800 employés dans neuf bureaux.

Cette expansion internationale est-elle nécessaire pour une firme telle que Léger Marketing?
Absolument! Le métier a beaucoup changé ces dernières années, et notre rôle est de moins en moins de collecter des données, mais d'offrir de la consultation marketing. Tout le monde peut accéder à toutes sortes de données grâce aux nouvelles technologies, et nous avons dû développer une autre expertise. Il a aussi fallu accentuer notre rapidité d'exécution. Aujourd'hui, nous pouvons fournir un sondage représentatif en 48 heures et, avec nos connexions à l'international, il peut provenir de n'importe où.

Vous évoquez les changements dans votre profession. Comment se traduisent-ils concrètement?
Dans les années 70, la question à laquelle nous devions répondre était Quoi?, et nous nous contentions de réaliser des mesures quantitatives. La décennie suivante a été celle du Pourquoi?, et le quantitatif a fait place au qualitatif. Dans les années 90, on a développé les analyses sophistiquées permettant de répondre à la question Comment?. En 2000, des outils de simulation de plus en plus sophistiqués répondaient au Et si?. Actuellement, la vrai question est Quand?. Nos clients veulent de la rapidité, sans diminuer la qualité. Ils nous demandent également de pouvoir fournir des résultats extrêmement ciblés.

Cela signifie-t-il que vous allez poursuivre vos prospections à l'étranger?
Je suis un entrepreneur. Donc, il est certain que j'observe. Si une occasion se présente, c'est certain que je vais y penser. Nous sommes la plus grande firme de sondages à propriété canadienne et nous possédons désormais des bureaux aux États-Unis et en Europe. Notre objectif est d'avoir un partenaire solide sur tous les continents.

comments powered by Disqus