La référence des professionnels
des communications et du design

Un nouveau cochef de création chez Cossette

Antoine Bécotte et Alexandre Amancio

Alexandre Amancio est nommé cochef de création de Cossette Montréal et rejoint ainsi Antoine Bécotte à la tête de l'équipe. « Nous sommes vraiment heureux de l'arrivée d'Alexandre. Son expertise, peu commune en publicité, nous permettra d'explorer de nouveaux horizons créatifs et de nouvelles façons d'agir, au bénéfice de nos clients », dit Antoine Bécotte.

Au cours des cinq dernières années, Alexandre Amancio a été reconnu pour son travail de créateur chez Ubisoft, où il était responsable de la marque Assassin's Creed. Il a aussi travaillé en tant qu'auteur, artiste principal et modeleur 3D pour des sociétés comme Autodesk, Microïds, Cae Électronique et ATS Aeropsace. « Les jeux vidéo et la publicité ont de nombreux éléments en commun. Dans les deux industries, nous cherchons sans cesse de nouveaux moyens, toujours plus novateurs, d'engager le consommateur envers la marque, explique-t-il. De plus, à l'instar de la publicité, l'industrie du jeu vidéo doit maintenant prendre en compte une dimension sociale très importante dans son développement et ses stratégies. Le jeu n'est plus seulement un jeu, c'est une communauté, des relations entre les joueurs et la marque. »

Mélanie Dunn, vice-présidente exécutive et directrice générale de Cossette, ajoute : « Depuis quelques mois, nous cherchions à compléter notre équipe de création déjà bien établie et à pourvoir le poste laissé vacant par le départ de Carlos Garavito. L'industrie du jeu vidéo est très avant-gardiste, et nous pouvons nous en inspirer. L'arrivée d'Alexandre va nous permettre de repousser les limites de ce côté. Ces dernières années, il a évolué dans une industrie aux processus de création très complexes. Il a dû gérer de grands chantiers de production composés d'équipes multidisciplinaires, partout dans le monde. Ses connaissances et ses expertises seront des atouts importants pour nous dans les prochaines années. »

comments powered by Disqus