La référence des professionnels
des communications et du design

Patrick White : « Offrir le meilleur du web aux Québécois »

Patrick White, éditeur et rédacteur en chef de Huffington Post Québec Photo : Victor Diaz Lamich

Infopresse s'est entretenu avec Patrick White, éditeur et rédacteur en chef du Huffington Post Québec, lancé à la fin de janvier.

Fondé par Arianna Huffington en 2005 et racheté pour 315 millions $US par AOL en février dernier, Huffington Post a le vent dans les voiles. Aux États-Unis, il compte plus de visiteurs uniques mensuels que NewYorkTimes.com. Au Canada, ses 2,2 millions de visiteurs uniques lui permettent de dépasser NationalPost.com et de rivaliser avec des publications telles que TorontoStar.com et GlobeandMail.com. 
   
« Nous sommes optimistes! Le succès au Canada anglais a vite amené AOL Canada à vouloir lancer une version francophone du Huffington Post pour le Québec, où l'on compte un potentiel d'environ cinq millions de visiteurs en ligne. Selon une étude de marché commandé à la fin de novembre, plus des deux tiers des Québécois seraient très intéressés à l'idée de consulter un nouveau site d'information en français au Québec. »

Au départ, Huffington Post Québec comptera sur quatre journalistes permanents : Patrick White; Jean-Philippe Cipriani, chef des nouvelles; Tamy Emma Pepin, responsable des blogues; et Julie Simard. Deux journalistes contractuels, des pigistes, des abonnements aux services de presse et, surtout, un important réseau de blogueurs locaux complèteront les ressources. « Cent blogueurs ont accepté de collaborer avec nous pour le lancement, et un tiers du site leur sera consacré. Nous avons une liberté de contenu totale par rapport à AOL Canada et nous n'avons pas de ligne établie côté politique. Nous voulons mettre de l'avant une pluralité d'opinions pour créer un grand débat de société. »

Huffington Post Québec sera-t-il une réplique des différentes versions du site? « Oui, mais complètement distinct, car le Québec est une société distincte. Nous serons à la fois une nouvelle source d'information et une ouverture sur le monde. D'une part, nos journalistes et nos pigistes produiront de l'information exclusive, notamment sur la culture et la politique. D'autre part, nous aurons accès à tous les meilleurs contenus du réseau Huffington Post (Canada, États-Unis, Grande-Bretagne et France) que nous allons traduire et adapter pour le Québec. Tout en préconisant une forte intégration des médias sociaux, nous voulons offrir le meilleur du web aux Québécois, peu importe sa provenance. »

comments powered by Disqus