La référence des professionnels
des communications et du design

La force de la nouvelle locale

Gilber Paquette, directeur général d'Hebdos Québec

Gilber Paquette, directeur général d'Hebdos Québec, présente sa vision de l'avenir des médias.

« Les hebdomadaires ont connu une croissance de lectorat et de tirage de 25 % ces sept dernières années, ce qui est très prometteur. Selon moi, la version papier du journal local existera encore, et sa présence continuera même d'augmenter. Selon des études de l'Université Laval et d'autres menées à l'interne, cela est attribuable à un retour en force à la nouvelle locale. Avec les téléphones intelligents, la géolocalisation et les réseaux sociaux, les gens ont envie de se tourner vers quelque chose de plus proche d'eux qu'avant. Ils veulent être témoins de la nouvelle qu'ils vont lire, et la meilleure façon d'y parvenir, c'est qu'elle se passe à proximité de chez eux. On travaille actuellement à la mobilité pour que la nouvelle locale soit facilement accessible sur les téléphones intelligents et les tablettes iPad. Nos 150 journaux se trouvent tous sur internet depuis longtemps, mais nos recherches démontrent qu'il n'y a pas encore eu un transfert du lectorat papier vers le web. À mon avis, cela nous aide par rapport aux autres médias. Donc, le papier va survivre, mais les plateformes vont se multiplier. Les principaux défis de l'industrie seront d'éduquer les journalistes, habitués de travailler d'une certaine façon, à adopter une nouvelle méthode, particulièrement avec la vidéo. Outre un attachement au papier, ce que les gens apprécient par rapport au web, où nous sommes inondés de données, est le fait que lorsqu'ils reçoivent le journal, il y a déjà eu sélection de l'information, et le lecteur peut consulter le tout sans toujours être en mode de recherche. Selon moi, c'est le principal avantage du papier, peu importe le média. »

comments powered by Disqus