La référence des professionnels
des communications et du design

Les tampons o.b. demandent pardon à leurs clientes

Cliquez ici pour accéder au site web

Christian Langlois, réalisateur publicitaire chez Les Enfants, signe la nouvelle campagne virale nationale de Johnson & Johnson, par l'agence torontoise Lowe Roche pour les tampons o.b.

Ce message interactif marque le retour du produit sur le marché canadien à la suite d'une interruption de la production. La marque a voulu ici se positionner avec humour en demandant pardon à ses clientes pour avoir suspendu ses ventes l'année dernière.

Élaborée autour du concept « La grande excuse », cette satire d'une vidéo musicale est inspirée des power ballads. Dans une ambiance à l'eau de rose, un chanteur pop adresse des excuses à la consommatrice, l'implorant de le suivre de nouveau et de reprendre là où ils se sont laissés. La portion interactive invite la cliente à inscrire son prénom, pour l'inclure aux paroles de la chanson et le voir apparaître dans la vidéo à plusieurs reprises, donnant ainsi l'illusion que la chanson a été écrite pour elle.
 
La production a été assurée par Bruce Dawson, producteur exécutif de The Garden, firme spécialisée en intégration média. La création musicale et sonore interactive est signée Keen Music.

Annonceur : Johnson & Johnson - o.b.
Agence : Lowe Roche (Toronto)
Chefferie de la direction : Monica Ruffo
Direction de création : Mark Biernacki
Conception-rédaction : Simon Craig
Direction artistique : JP Gravina
Responsabilité numérique : Kevin Quan
Production d'agence : Liz Walker
Réalisation: Christian Langlois - Les Enfants
Production : Bruce Dawson - The Garden
Direction photo : Alexandre Bussière
Musique : Keen Kai Koschmider - Keen Music

comments powered by Disqus