La référence des professionnels
des communications et du design

Habiller la conscience sociale

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

« L'aide internationale traditionnelle échoue à éradiquer la pauvreté, il fallait y insuffler de l'innovation », explique Matthew Brightman, cofondateur avec Martin Weiss, de la gamme de t-shirts Moral Fibers.

L'entreprise, née en février 2011 lors d'un voyage des deux fondateurs à Port-au-Prince, emploie des artistes haïtiens pour illustrer ses produits. « Nous croyons que les occasions permettant aux individus de s'accomplir sont bien plus efficaces que la simple charité », affirme Matthew Brightman.

Actuellement, l'équipe est composée de 14 artistes haïtiens. Grâce à la collaboration avec Moral Fibers, plusieurs voient leur situation s'améliorer. « Gurrier Pouchon, premier artiste engagé, a pu emménager avec sa famille dans un appartement en ville, et sa fille est nourrie convenablement », raconte le jeune entrepreneur et étudiant de l'Université McGill.

Le groupe compte rencontrer de nouveaux artistes issus de différents pays en voie de développement, comme le Népal, l'Inde ou encore certaines régions d'Afrique Sub-saharienne. « Haïti est un pays très important pour l'équipe de gestion. Nous y sommes tous allés, et le tremblement de terre de l'an dernier nous a beaucoup touchés. Nous voyons aussi notre travail là-bas comme un programme pilote, qui démontre que le modèle que nous proposons fonctionne. »

Alors que Moral Fibers se concentre présentement sur la vente de t-shirts imprimés, offerts en vente en ligne sur le site web de l'organisation, les fondateurs préparent l'arrivée d'une gamme vestimentaire complète, pour le printemps. « Les commentaires sont positifs, se réjouit Matthew Brightman. Les gens sont très satisfaits de l'allure des t-shirts et se sentent bien de permettre à des citoyens d'Haïti de sortir de la pauvreté. »

comments powered by Disqus