La référence des professionnels
des communications et du design

Média local pour diffusion nationale

Cliquez pour visionner les données

Jean-François Boudreau de Touché! PHD analyse les données radio BBM de l'automne récoltées par cahiers d'écoute dans tous les marchés canadiens, à l'exception des marchés PPM dont les résultats seront publiés la semaine prochaine.

Globalement, l'écoute de la radio semble avoir légèrement reculé dans la plupart des marchés ces 12 derniers mois. En effet, les Québécois y consacrent de 30 à 90 minutes de moins par semaine qu'auparavant.

Le marché de Québec demeure un de ceux où il s'écoute le plus de radio (au-delà de 18 heures par semaine) et où l'on observe les plus grandes modifications au classement. À cet effet, Québec a toujours été un marché radio où la compétition est féroce, puisque jusqu'à six stations peuvent lutter pour une place sur le podium selon les groupes et les plages analysés. Cet automne, c'est au tour du FM 93 et de Rouge fm de profiter de hausses marquées de leurs parts de marché globales, principalement au détriment de CFOM et de CKOI.

À Gatineau et Sherbrooke, le réseau NRJ engrange respectivement 2,5 et cinq points de plus qu'à la même période l'an dernier. On ne peut en dire autant de Rouge fm, qui recule de quelques points en 12 mois. Cela dit, Rouge fm et NRJ continuent de dominer dans la plupart des marchés autres que Montréal et Québec. Rythme FM conserve toutefois le second rang à Trois-Rivières, tout en réduisant l'écart qui la sépare d'avec Rouge. 

Bien que NRJ domine l'Abitibi, les stations Planète de RNC Média bénéficient d'un vent favorable tant à Rouyn qu'à Val-d'Or.

Cette analyse a pour objectif de refléter l'écoute globale de la radio dans les différents marchés. Les résultats peuvent varier selon les groupes cibles et les tranches analysés.

Source : BBM, sondage radio automne 2010 et 2011, marchés centraux, du lundi au dimanche, de 5h à 1h, T12+.

comments powered by Disqus